Dégustation

IMG_2199
    Un ami, Christophe Rod, m’a envoyé ce très joli texte, une belle évocation d’un fantasme masculin, décrite avec raffinement, sensualité, et … un brin de machisme, juste ce qu’il faut pour nous plaire 😉

***
    Quel bonheur !! Oui, quel bonheur de savourer un arabica serré, lové dans un canapé, le sexe tendu, soustrait par une bouche galante et enveloppante. Cela ne m’était pas encore arrivé, je l’avoue, et je me surprends à immortaliser, graver la scène dans les serpentins rubanés de mon âme. Un moment béni de détente, entracte hors du temps, que je déguste avec la même délectation que le nectar noir qui l’accompagne. Comme il est facile avec Lisa de laisser flâner son imagination. Elle n’a pas levé un cil, ne manifeste nulle rébellion, me suce élégamment recoquillée, ses genoux joints. Je sais qu’elle apprécie l’estrade, dos fléchi, la tête en éclaireur, mains interdites, toujours cette inclinaison détachée, cet exquis maintien : elle en joue à la perfection, me renvoie l’image de la maîtresse de maison rêvée, celle que l’on commande dans ses songes humides, dans ses fantasmes domestiques. Ma tasse en main, je regarde sa crinière crêpée chaperonner la course impeccable de son balancier. J’avale la dernière gorgée, et repose le récipient vide, prenant soin de ne pas la déranger. J’empoigne ses boucles et relève sans forcer son visage ; je l’invite à me suivre, le lui souffle vison-visu.
(Photo du net)

2 commentaires

  1. Erik Torrent a écrit :

    Merci de nous partager ce joli texte qui ne peux que réjouir les amateurs de bons cafés… Et de jolies femmes

  2. juju051 a écrit :

    joliment écrit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *