C’est Noël

ngabhzu1o9cehnhzxqmi7vqzqqm-894

   Une petite histoire de Noël, inspirée par une proposition que l’on vient de me faire :

   Un couple :
– lui : allez, c’est Noël, je suis d’accord pour regarder un film romantique et roucouler sur le canapé ! Est-ce que tu as déjà vu « Sur la route de Madison » ?
– elle, légèrement circonspecte : non, jamais…
– lui, ravi de son idée et de faire plaisir à sa chérie à peu de frais : oh, on va choisir celui-là alors, cultissime ! C’est l’histoire d’une femme qui se retrouve seule dans sa maison quelques jours, car son mari est parti avec les enfants en voyage, et alors…
– elle, surexcitée : ça a l’air génial, quelle bonne idée !!
– lui, soupçonneux : un film romantique avec moi, ou bien l’histoire ?
– elle, répondant à côté, mais trop enthousiaste pour retenir son cri du cœur : trop sympa ce mari qui offre plusieurs jours de liberté à sa femme…
– lui légèrement contrarié par cette situation qui lui échappe : heu, ce n’est pas tout à fait ça l’histoire… mais tu n’essayerais pas de me faire passer un message par hasard ?
– elle, confuse, mais sentant son heure arriver : toi qui te plains toujours que je n’ai jamais d’idée pour Noël et mon anniversaire…
– lui, hésitant entre le fou rire et le fameux « faut qu’on parle », prélude à tant de disputes : (…)
– elle, inquiète : chéri, tout va bien ? Je ne disais pas ça contre toi, c’est juste que…
– lui, levant une main pour l’interrompre et griffonnant fébrilement sur un papier de son autre main : tiens !
– elle, lisant, incrédule : « bon pour quelques jours seule. Modalités à définir : soit je pars avec les enfants, soit c’est toi qui pars seule en vacances ». Oh merci !! mon chéri je t’adore ! (elle lui saute au cou)
– lui, étouffé sous ses baisers : hum, bon, on va peut-être choisir un autre film finalement, plus joyeux… « Love actually », comme chaque année ?
– elle : oui, j’adore nos petits rituels ! Et l’aventure aussi…
– lui, soupirant : tant ce que ce sont pas des « aventures » … enfin, j’ai signé et daté ton bon cadeau, je ne veux rien savoir de ce que tu feras, ou pas, pendant ces quelques jours qui t’appartiennent… des visites de musées, des séries un chocolat chaud à la main, des soirées avec tes copines divorcées… ou autre ! Tout ce que tu veux sans conséquences ! Une parenthèse rien qu’à toi !
– elle : trop bien… et ça pourra devenir un rituel aussi ?
– lui, tiraillé et un chouïa exaspéré : mouiii, bon, on verra… gourmande !!
– elle, voulant se faire pardonner, et attendrie par tous ses efforts : de toi surtout…
 Le rideau tombe sur leurs ébats torrides, enflammés par les fantasmes qui flambent dans leurs pensées.

***
   (je ne l’ai pas vu, je connais juste le pitch, ne me spoilez pas, je risque de le voir ce week-end)

2 commentaires

  1. Clarissa a écrit :

    Merci Fattorius ! Je vous souhaite aussi un joyeux Noël… Je l’ai écrit juste comme ça, mais le thème m’intéresse beaucoup : l’ouverture d’un couple fidèle et aimant… les désirs non dits, qui finalement s’expriment, les réactions de l’autre…

  2. Fattorius a écrit :

    Joyeux Noël à vous, Clarissa! Et merci pour ce bout de dialogue pétillant! L’esquisse d’un nouveau roman?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse