Retour de flammes

Liaisons dangereuses 2
    En ces temps de séparation, les échanges de messages vont bon train ! Nous voilà de retour au temps des relations épistolaires, à quelques nuances près : la plume est remplacée par le clavier, la diligence postale par la 4G, et les réponses se font moins attendre…
   Phénomène amusant : les ex qui repointent le bout de leur nez par sms, mine de rien, ravivant ce qui ne doit pas être réveillé… Ils m’ont donné l’idée d’une petite histoire !
  – Surtout que personne ne se sente visé ! Les copains d’avant, les ex datant de la préhistoire… tous ceux qui ont eu envie de me prendre de mes nouvelles m’ont fait très plaisir et flattée ! Ils ont ravivé de bons souvenirs, et au pire un brin de nostalgie.

***

   Il y a des années, des siècles, elle est tombée amoureuse. Folle amoureuse, à ne vivre que pour lui, ses messages, leurs rencontres, ne penser qu’à lui, jour et nuit, le téléphone vissé à la main, pour ne rien manquer. Des mois de passion, et puis l’abandon, et autant de mois pour retrouver le sourire, l’oublier.
   Vers le début du confinement, il a recommencé à lui écrire. Par désœuvrement sans doute, il devait s’ennuyer. Elle lui répond, amusée, sereine, guérie de lui depuis longtemps ; elle vit une nouvelle histoire. Ça ne lui fait plus rien maintenant de voir son nom s’afficher dans ses messages !
    Elle l’avait oublié en effet, et elle le retrouve, à travers ses messages. Un esprit vif, brillant, teinté d’autodérision, vis-à-vis de lui et de ses pairs. Un passionné d’esthétisme, d’art, de littérature surtout, de musique et de sciences, il choisit pour elle les plus belles pages de Proust ou Sagan, les plus drôles de Houellebecq ou d’autres… Il lui envoie des articles scientifiques, sur les aliens ou les planètes, un air d’opéra ou d’électro, des articles de philo, sur l’érotisme, il se souvient de son goût pour la chose… Il prend des photos à son intention, partage avec elle des fleurs, son quotidien, des rues désertes, son visage devant le miroir…
    Peu à peu, au fil des jours, elle retombe sous le charme de sa sensibilité, de son intelligence souriante et légèrement désabusée, de sa profonde humanité, sa mélancolie décalée… Elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme lui ! Comment ne pas craquer !

   Et voilà, maintenant, son cœur bondit dès qu’il lui écrit, et elle se maudit de redevenir la midinette qui ne vivait que pour ses messages. Elle ne veut pas ! Elle se force à ne pas lui répondre dans la foulée, à tourner des SMS indifférents… mais c’est plus fort qu’elle, elle se sent chuter vers lui, ce fantôme du passé revenu hanter ses pensées et la tourmenter. Il souffle sur les braises, le feu crépite à nouveau, domestiqué pour l’instant, heureusement, mais elle ne va pas tarder à se brûler.
    Elle retombe lentement, irrésistiblement amoureuse, avec les mêmes armes qui l’ont déjà conquise, il y a si longtemps. Elle ne veut pas que l’histoire recommence, elle connaît déjà la fin. Elle doit arrêter de s’enflammer à chacun de ses messages, ne pas se laisser dévaster par l’incendie de l’amour non réciproque.

   Il est temps que le confinement prenne fin, qu’elle arrête de s’enfermer dans le monde virtuel de son téléphone, pour retrouver des amis de chair et de sang !

   Photo : Film Les liaisons dangereuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *