Une vidéo sur le bdsm

2020-08-28 21

   J’écris parfois des histoires bdsm, ou je raconte des soirée bdsm par ici. Je reçois en retour des messages timides, curieux, sur ce monde mystérieux. Je n’ai pas le temps de répondre à tous, de décrire ce qu’est le bdsm, et de jouer les initiatrices ! Ma réponse est toujours la même : le mieux c’est de venir en soirée pour regarder, et se frotter directement au milieu, ou lors d’un goûter du divin marquis, le vendredi après-midi, dans une ambiance qui se prête mieux aux échanges. Mais beaucoup n’osent pas sauter le pas, ils se contentent de parcourir des sites spécialisés et peuvent être choqués par ce qu’ils découvrent, car ce sont souvent les pratiques les plus extrêmes qui sont mises en avant.
   A présent, je leur conseillerai de regarder cette vidéo ! Une introduction parfaite au bdsm pour tous les nouveaux, les curieux, les débutants… Elle ouvre les portes de ce monde si attirant, et parfois effrayant au premier abord !
  Je recopie mon post Facebook pour le garder en mémoire :
  Dans cette vidéo, le bdsm est présenté à travers un jeu de questions/réponses : ses origines, les différentes pratiques, les débuts, les lieux, les références côté films, séries… et surtout, l’accent est mis sur ce qu’il y a de plus important : l’écoute, le bien-être de son soumis ou sa soumise, malgré toutes les turpitudes qu’on peut lui imposer, et l’after-care ensuite, pour accompagner « la descente »… tout est expliqué avec passion et un enthousiasme communicatif !
   Le bdsm « art érotique, art de l’écoute » 🖤 explique Baptiste.
    Ensuite, chaque dominant, dominatrice, a bien sûr sa touche personnelle, son style, sa façon d’être et d’appréhender ce monde, et chaque soumis ou soumise ses fétichismes…
   Je rajouterai que l’on s’amuse énormément lors des soirées et séances bdsm ! L’éventail des pratiques et des jeux est vaste, même si on a tous nos préférés ! On éprouve des sensations inédites, dans son corps, dans ses pensées, que l’on se soumette ou que l’on domine, le temps d’une soirée, ou pour bien plus longtemps.
   Au-delà des « jeux » éphémères en soirées, le bdsm est transcendé lors d’une relation D/s, par l’adoration que voue un soumis ou une soumise à son maître ou sa maîtresse. Et si l’amour s’en mêle, il devient pure magie ! Il suffit de lire les romans d’Eva Delambre pour s’en convaincre… ou de le vivre 😉
   Vous pouvez regarder la vidéo en cliquant ici ou sur la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *