Une nuit érotique

PNE2016
    Une nuit d’écriture – qu’alliez-vous donc imaginer – s’est déroulée la nuit dernière, à l’initiative Des avocats du diable
    Une nuit érotique virtuelle donc, mais ô combien intense !
   Galan d’Orgia, poète buveur absinthe, nous a tous réunis dans un groupe Facebook L’orgie des 406, et la pression monte au fil des impressions échangées. Le stress est communicatif, me voilà bientôt sur des charbons ardents et excitée comme une puce.
    Il est tôt encore. J’ai envie de regarder un film érotique pour accélérer le cours du temps, me mettre dans l’ambiance, mais mon chéri opte pour un film SF « ça va te maintenir éveillée ».
     23h55, chacun retient son souffle et se précipite sur sa messagerie. Les contraintes sont tombées : « Est épris qui croyais prendre », avec le mot « ricochet » à mettre à la fin.
    Le thème et le mot final me plaisent bien mieux que l’an dernier, pourtant, j’invoque les muses en vain. Des bribes d’histoires se bousculent dans mes pensées, comme des rêves à moitié oubliés, et sont aussitôt repoussées. Je flâne sur internet, suivant au hasard les liens que Google m’indique avec le mot « ricochet », cherchant l’étincelle qui ne vient pas (en fait, elle vient rarement sous la contrainte, l’inspiration survient quand on ne l’ attend pas, quand on ne la cherche pas, enfin, chez moi en tout cas…). Je procrastine, je me prépare un thé, je mange un dessert, puis un autre… je réussis à fuir la tablette de chocolat in extremis. Je surveille du coin de l’œil le fil Facebook de notre orgie, sans participer. Bavarde comme je suis, j’y passerai ma nuit blanche !
    Une demi-heure s’est déjà passée sans que j’écrive un traitre mot. Je pense renoncer, rejoindre les bras de Morphée, avant de songer à mes personnages d’une petite série en cours. Et si j’imaginais la suite de leurs aventures ? J’ai déjà leurs looks, leurs caractères, le contexte en tête… c’est toujours ça de fait ! En plus, si, hypothèse plus que probable, je ne suis pas retenue, j’aurais progressé sur ce projet… Hop, aussitôt dit, aussitôt fait, je retrouve avec plaisir mes héroïnes.  
   Le temps presse, la fatigue gagne, mon imagination s’emballe, j’écris, je noircis des pages, en écriture automatique, les premières idées qui me viennent sont jetées directement, sans tri, sans recul. Mon esprit ensommeillé combine mes fantasmes préférés, mes lieux de prédilection, les situations qui me réjouissent le plus, en un mélange totalement indigeste… (je ne les rappelle pas ici, car je crois que ce serait trahir l’anonymat demandé)
   Il est tard, enfin, pas si tard que ça, mais je sens mon esprit embrumé, lourd, n’aspirant qu’au repos, je vais m’arrêter là, dans cette impasse, tant pis. Je lâche le clavier, je me relis.
   Et ma nuit érotique se transforme en nuit de cauchemar. Les clichés m’explosent à la figure, le basculement de situation s’avère totalement artificiel, le mot final est posé comme un cheveu sur la soupe, le titre d’une banalité à pleurer… et j’en passe ! Le fou rire nerveux menace. Il reste trois heures… et si je refaisais tout ?
   La paresse l’emporte, j’envoie mon texte, tel quel, et file sous la couette, mécontente de moi, de n’avoir pas réussi à tenir toute la nuit, ni à produire un texte plus réussi. Les contraintes, ce n’est définitivement pas pour moi ! Ou alors, il faut au moins m’enlever celle du temps !
   Malgré ce récit plutôt sombre, et sans doute un poil exagéré 😉 , je me suis bien amusée, j’ai aimé tenter l’aventure, les échanges avec les auteurs, l’ambiance électrique qui a régné cette nuit… Le plaisir, comme souvent dans les jeux, c’est de participer, vibrer de concert avec les autres, tenter sa chance, ressentir plein d’émotions contradictoires, vivre intensément le moment avant de s’écrouler. Ce sont les souvenirs qui me resteront et me donneront sûrement envie de recommencer l’année prochaine !
    Au petit jour – réveillée par les travaux, merci les voisins – je me précipite sur mon groupe orgiaque pour lire les ressentis, les expériences de cette nuit folle, à la fois solitaire et en groupe, amusante et pénible… Tout le monde se montre hyper enthousiaste, il me semble que je suis la seule à avoir souffert autant, pour produire si peu et si mal… et j’ai eu envie de partager mon vécu à mon tour !
   
   Bonne chance à tous ! Hâte de vous lire, les lauréats comme les recalés !

  

5 commentaires

  1. Clarissa a écrit :

    Galan Dorgia : Bêtisier de la Nuit des 406. (groupe Facebook)
    De sa création (27.10.16) à Halloween (31.10.16) en passant par le Prix de la Nouvelle Erotique (29/30.10.16) :
    Manuel Poulain
    27 octobre 2016
    L’orgie des 406 mais si on a une 307, ça passe quand même ? lol
    Julie-Anne De Sée
    Il faut dire qu’à 406… ça fait du monde pour une orgie !
    Je n’aime plus · Répondre · 4 · 28 octobre 2016, 08:23
    Jean Zaga chez Sade, on a ça Je n’aime plus · Répondre · 2 · 28 octobre 2016, 08:28
    Galan Dorgia
    28 octobre 2016
    Où, comment, avec qui et avec quels outils écrirez-vous ?
    Eva Adams
    Chez moi, seule avec mon mac. C’est déjà une belle compagnie Charles Delygne
    On dirait une réplique d’Arletty avant la naissance de Steve Jobs.
    Franck Basquiat
    Bahhh quoi? Comme d’hab! A poil sous la Lune.
    Clarissa Rivière
    Un homme entre mes jambes … Non, je rigole !!
    Jean Zaga
    Clarissa Rivière je viens de lire ça alors que je venais d’avaler une cuillerée de soupe, qui est ressorti moitié par la bouche moitié par les narines tant l’éclat de rire a été fort
    Marion Favry
    Le problème c’est que s’il est convaincant ça va être difficile d’écrire. Et s’il ne l’est pas il n’y a aucun intérêt a le mettre là !
    Jean Zaga Marion Favry l’important, s’il est convaincant et que c’est difficile d’écrire en même temps, c’est ce qui va jaillir lorsqu’il aura fini (je parle de l’esprit de l’écrivaine off course)
    Je n’aime plus · Répondre · 2 · 28 octobre 2016, 21:21
    Galan Dorgia Clarissa Rivière alors je veux bien échouer le concours telle « une ancre » pour ma verve entre tes jambes :p
    J’aime · Répondre · 2 · 29 octobre 2016, 00:36
    Noann Lyne VGE ? Vaginale ?
    Je n’aime plus · Répondre · 3 · 28 octobre 2016, 11:08
    Galan Dorgia
    Galan Dorgia Vaginale ça colle à Giscard aussi…
    J’aime · Répondre · 29 octobre 2016, 01:57
    Noann Lyne
    Noann Lyne Vaginalery Giscard Estaing
    J’aime · Répondre · 29 octobre 2016, 02:02
    Galan Dorgia Vaginal rit car destin
    J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 02:07
    Flo Gard
    Je me marre en songeant que dans trois mois nous aurons droit à des messages assassins du mec ou de la nana d’un des auteurs parce que le texte du/de la chéri(e) n’aura pas été retenu dans la première sélection. Haro sur le jury vendu qui ne pige rien à l’art etc.
    Manuel Poulain
    Quand la cervelle passe de l’égo à Légo … y’a une cou.lle dans le partage à la naissance, je suis dur certes mais on n’est pas auteur si on ne sait pas accepter les règles, ça n’enlève rien au talent, pour elles et eux ça reste  » tas lent « , pas pareil …
    J’aime · Répondre · 2 · 29 octobre 2016, 23:25
    Noann Lyne
    29 octobre 2016
    Non mais sérieux, il y a 406 participants ? SI les 200 moins doués, comme moi, se retrouvaient pour manger et boire un coup ? ça ferait moins de travail pour le comité de lecture. Je dis ça je dis rien.
    Jean Zaga c’est quand tu veux mais sur rabat J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 10:50
    Noann Lyne
    *Attends, je vais voir si je peux attraper un avion. Tu m’hébergerais ? Au fait, on peut aussi participer au PNE, manger et boire en même temps. (je dis ça- aussi – pour redorer mon blason auprès de Jacques-Olivier )
    Jean Zaga
    tu seras toujours la bienvenue, viens avec ton ordi portable, on rédigera nos nouvelles côté à côté, en mangeant des tajines et en buvant du bon vin … peut-être en une heure on aura terminé notre texte (stendhal écrivait vite et bien, peut-être son spectre planera sur nos frêles épaulles)… Jacques-Olivier Liby, qui ne connait pas encore mes autres moi (Yannis Z. n’est qu’un « moi » auteur parmi d’autres) est le bienvenu aussi
    Noann Lyne
    Oh oui ! Viens avec tous tes pseudos, ça fera déjà du monde ! (et les miens alors)
    Galan Dorgia
    Je vais rajouter mes pseudos, ce sera une belle nuit schizo-érotique.
    Aline Tosca
    Nan on va à Rabat. Fille du Sud un jour fille du Sud toujours.
    Je n’aime plus · Répondre · 2 · 29 octobre 2016, 19:14
    Jean Jacques Salager
    Imaginons un peu 406 excités de la plume dans la même pièce…. C’est un phénoménal « Bic Bang » ou un Big Band ?
    Noann Lyne
    gang bang ?
    Sophie Cattanéo
    Par contre ça ferait beaucoup de travail pour le traiteur et tout le personnel de service.
    Manuel Poulain
    Vous, vous avez déjà faim !!! Ne vous sous-estimez pas .. C’est un Tour de France, on ne pédale pas, on tapote et tous les dopages sont autorisés ..lol
    J’aime · Répondre · 3 · 29 octobre 2016, 23:47
    Sonia Eismmann Nussmann Sautour
    Sonia Eismmann Nussmann Sautour Donc on fait un very bad trip chez qui ?
    J’aime ·
    Jean Jacques Salager
    29 octobre 2016
    Si ce matin à 4h06, je suis toujours éveillé, ai-je une chance de m’endormir à 8h07. 106, 203, 404, 504, 607, 708…….
    Mais pourquoi donc tant de chiffres dans ma tête ?
    Marc Pages
    29 octobre 2016
    Ne rien pouvoir lire et ne rien pouvoir écrire depuis une semaine … Préparer une belle bouteille de Gigondas … Quelques capsules de « Whatelse » … Passer ces dernières nuits entre insomnie et fantasmes … Ce n’est pas le meilleure préparation ? Ha bon ? On m’aurait caché des choses ?
    Estelle Egg
    Estelle Egg ça promet ^^ … J ai déjà envie de te lire J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 06:25
    Flo Gard
    29 octobre 2016
    Pour les préliminaires, je me refuse à faire de la lèche aux membres du jury.
    Lionel Parrini
    29 octobre 2016
    Alors, bon, je récapitule :
    Acheter du vin blanc et non du rouge : le blanc m’excite. Éteindre mon portable cet après midi, aller dans ma garçonniere ( d’écriture ) pour me payer une sieste géante, prendre un deux trois cafés à l’heure de l’apéro, réussir l’exploit du x jours d’abstinence pour etre  » chargé à bloc  » à 23h59 ( surtout ne pas craquer maintenant, non, ne viens pas chez moi, pas aujourd’hui…) puis…un peu de clopes, un peu de ce groupe et un peu de folie : si tu savais combien je te désire…secrètement…Bonne chance à tous !
    Paule-Line Deroos
    29 octobre 2016
    Quelle heure conseillez-vous pour faire une sieste avant minuit? Sieste crapuleuse s’entend!
    Arf…
    17 heures 30, j’ai déjà sommeil…
    Cette aventure risque d’être rapide.
    Bonne inspi et bonne chance à toutes et tous !
    Galan Dorgia
    29 octobre 2016
    Vaisselle finie, je vais me caresser euh me clarisser, me reposer en pensant à vous, après une absinthe, érotique dans les bras de Morphée suce, le réveil d’oser l’eros rose sonnera bientôt…
    Maryssa Rachel
    29 octobre 2016
    Bouteille de rouge ouverte, cartouche de clopes à portée de main, playlist (je me démerderai avec ce qu’il y a), ouais en fait je trouve ça excitant de savoir qu’on sera plus de 400 à se masturber le cerveau .
    Léon de Griffes
    Léon de Griffes Que le cerveau ? ^^
    2
    Noann Lyne
    Noann Lyne le cerveau ou autre chose…
    J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 23:53
    Jean Jacques Salager
    29 octobre 2016
    Si ce matin à 4h06, je suis toujours éveillé, ai-je une chance de m’endormir à 8h07. 106, 203, 404, 504, 607, 708…….
    Mais pourquoi donc tant de chiffres dans ma tête ?
    Marc Pages
    29 octobre 2016
    Ne rien pouvoir lire et ne rien pouvoir écrire depuis une semaine … Préparer une belle bouteille de Gigondas … Quelques capsules de « Whatelse » … Passer ces dernières nuits entre insomnie et fantasmes … Ce n’est pas le meilleure préparation ? Ha bon ? On m’aurait caché des choses ?
    Estelle Egg
    Estelle Egg ça promet ^^ … J ai déjà envie de te lire J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 06:25
    Flo Gard
    29 octobre 2016
    Pour les préliminaires, je me refuse à faire de la lèche aux membres du jury.
    Paule-Line Deroos
    29 octobre 2016
    Quelle heure conseillez-vous pour faire une sieste avant minuit? Sieste crapuleuse s’entend!
    Perfeita Da Costa
    29 octobre 2016
    Je navigue en voilier cette après-midi
    Cherchant au loin l’inspiration humide
    À ce soir…
    Murmures voluptés d’un chuchoté… J’oubliais j’ai une soirée entre amis !
    A cette nuit chers écrivains libidineux
    Laura Trompette
    29 octobre 2016
    Quand, avant une nuit de concours autour d’une nouvelle érotique, tu as eu la bonne idée d’aller voir ton ostéo pour te débloquer le corps. Et que cet ostéo, que tu trouves très sympathique tant qu’il ne te dit pas d’inspirer très fort, t’a fourré son doigt ganté pour écraser un muscle dans ta bouche, responsable de tes douleurs aux cervicales. En précisant « pas d’inquiétude, ce n’est qu’un doigt »… Tu te retrouves alors sur ton lit, en souffrance intégrale, à compter les minutes qui te séparent de 00h… et tu espères que le contexte sera plus doux avec toi que ce doigt.
    Voilà. Laura, enchantée
    Flo Gard
    Flo Gard en proie à des douleurs lombaires, le doigt de l’ostéo se logeait non loin d’un autre orifice chez moi J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 22:55
    Galan Dorgia
    29 octobre 2016
    Vaisselle finie, je vais me caresser euh me clarisser, me reposer en pensant à vous, après une absinthe, érotique dans les bras de Morphée suce, le réveil d’oser l’eros rose sonnera bientôt…
    Maryssa Rachel
    29 octobre 2016
    Bouteille de rouge ouverte, cartouche de clopes à portée de main, playlist (je me démerderai avec ce qu’il y a), ouais en fait je trouve ça excitant de savoir qu’on sera plus de 400 à se masturber le cerveau .
    Léon de Griffes
    Léon de Griffes Que le cerveau ? ^^
    J’aime · Répondre · 2 · 29 octobre 2016, 23:52
    Noann Lyne
    Noann Lyne le cerveau ou autre chose…
    J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 23:53
    Jean Jacques Salager
    29 octobre 2016
    Si ce matin à 4h06, je suis toujours éveillé, ai-je une chance de m’endormir à 8h07. 106, 203, 404, 504, 607, 708…….
    Mais pourquoi donc tant de chiffres dans ma tête ?
    Marc Pages
    29 octobre 2016
    Ne rien pouvoir lire et ne rien pouvoir écrire depuis une semaine … Préparer une belle bouteille de Gigondas … Quelques capsules de « Whatelse » … Passer ces dernières nuits entre insomnie et fantasmes … Ce n’est pas le meilleure préparation ? Ha bon ? On m’aurait caché des choses ?
    Estelle Egg
    Estelle Egg ça promet ^^ … J ai déjà envie de te lire J’aime · Répondre · 1 · 29 octobre 2016, 06:25
    Flo Gard
    29 octobre 2016
    Pour les préliminaires, je me refuse à faire de la lèche aux membres du jury.
    Lionel Parrini
    29 octobre 2016
    Alors, bon, je récapitule :
    Acheter du vin blanc et non du rouge : le blanc m’excite. Éteindre mon portable cet après midi, aller dans ma garçonniere ( d’écriture ) pour me payer une sieste géante, prendre un deux trois cafés à l’heure de l’apéro, réussir l’exploit du x jours d’abstinence pour etre  » chargé à bloc  » à 23h59 ( surtout ne pas craquer maintenant, non, ne viens pas chez moi, pas aujourd’hui…) puis…un peu de clopes, un peu de ce groupe et un peu de folie : si tu savais combien je te désire…secrètement…Bonne chance à tous !
    Paule-Line Deroos
    29 octobre 2016
    Quelle heure conseillez-vous pour faire une sieste avant minuit? Sieste crapuleuse s’entend!
    Elisabeth De Bodinat Piquemal
    30 octobre 2016 · Paris, Ile-de-France
    Merde. Le titre. Faut trouver un titre.
    Élodie Lécrit
    30 octobre 2016 · Auvers-sur-Oise, Ile-de-France
    Qui a pris du plaisir ? C’est important ça, le plaisir.
    Maryssa Rachel
    Maryssa Rachel je prends du plaisir minimum trois fois par jour 😂 entre baise intensive, sieste crapuleuse et branlette compulsive … On ne change pas un trio gagnant…
    J’aime · Répondre · 3 · 30 octobre 2016, 22:16
    Isabelle Simon
    30 octobre 2016 · Alès, Languedoc-Roussillon
    Alors, bande de pornographes, vous êtes fiers de vous ?
    Elisabeth De Bodinat Piquemal
    Elisabeth De Bodinat Piquemal Manuel poulain : mais de quelle planète es-tu donc pour avoir fini ton texte il y a 18:00, soit en 2 heures ????
    J’aime · Répondre · 1 · 30 octobre 2016, 19:28
    Manuel Poulain
    Manuel Poulain Même sous la torture, répondrais-je ? Rire … J’ai écrit, je suis allé me coucher, levé à 6h, relecture, deux modif’, envoi à 6h33, puis douche, petit déjeuner et aller marcher, l’esprit ravi …
    J’aime · Répondre · 31 octobre 2016, 09:03

  2. Clarissa a écrit :

    Bonsoir Candice, oui, la pression n’aide pas… la contrainte de temps, le fait d’écrire la nuit, nous mettait dans une situation hors norme, j’avais l’impression d’écrire différemment, moins bien, moins facilement… j’ai quand même envoyé mon texte, mais sans conviction ! Oui, on se donne rendez-vous l’an prochain, j’ai aimé moi aussi le soutien entre auteurs, l’animation sur le groupe, j’y jetais de fréquents coups d’œil..

    1. Clarissa a écrit :

      Bonjour Rose, merci beaucoup pour votre message et vos compliments qui me font vraiment très plaisir ! Je suis bien contente que Liens d’amitié vous ait plu,voilà qui me motive pour écrire la suite ! Et je suis rassurée de n’être pas la seule à avoir galéré la nuit dernière à très bientôt

  3. Rose a écrit :

    Chère Clarissa
    J ai lu votre billet avec beaucoup de plaisir comme bien souvent sur votre blog.c est un régal d’ailleurs de vous lire. C est la première fois que je laisse un commentaire, et cependant chaque billet serait taggé d un ☺ assurément !
    Je viens de vous lire aussi il y a qq jours avec ..liens d amitié. .
    Une nouvelle pétillante. .qui se laisse dévorer … une suite peut être ☺..
    Loin s en faut vous n êtes pas la seule à avoir souffert ..j’ai rendu une nouvelle bien loin de ce que j avais imaginé. .
    Du mal à trouver la bonne trame même si inspirée ..et surtout une panique générale à -1h de l envoyer ..
    J ai du bâcler la fin coupant la progression et en relisant ..Oh entre fautes. .erreur dans l emploi des temps. .je ne suis pas franchement très satisfaite 😡
    L’orgie des 406 m a permis ces petites pauses rassurantes ..et la dynamique et les échanges entre tous ..un peu magique ..comme cette nuit érotique ..pour une première participation ..
    Bien à vous Rose

  4. Candice solère a écrit :

    Chère Clarissa, Je te rejoins totalement, j’ai vécu les mêmes émotions. Comme toi j’ai voulu utiliser des personnages déjà créés, imaginer une suite et puis je suis partie sur autre chose. Je suis d’accord que cette année les contraintes étaient plus simples mais il était très facile de tomber dans les clichés. Je crois que j’ai aussi eu peur de produire quelque chose qui ne reflète pas mon travail habituel. Hier j’ai regardé la vidéo des délibérations de l’année précédente et je crois que ça m’a fait très peur. Je me suis mise la pression et c’est l’ennemi numéro un de mon inspiration. Je n’ai donc rien envoyé mais je pense que je tenterais encore l’aventure l’année prochaine car j’ai aimé cette énergie de groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *