Un coin de paradis

  
2020-03-18 17
   Mercredi 18 mars

   Je l’ai regardé un million de fois d’un œil distrait depuis ma fenêtre, amusée par ses changements au fil des saisons, mais sans jamais le « voir » vraiment, ce petit jardin un peu pelé et délaissé au fond de ma résidence. Personne n’y va jamais, sauf des enfants pour chasser les oeufs à Pâques ou fêter leur anniversaire. Je réalise à quel point il devient précieux, tout à coup !
   Le cœur battant à tout rompre comme si je me rendais à une fête, je m’y aventure. J’observe les progrès du printemps sur les arbres, je regarde le ciel, j’écoute les oiseaux chanter, les voisins bavarder dans leurs appartements – les fenêtres sont grandes ouvertes, il fait super beau !
   Je m’installe sur un banc avec mon livre, je crois que j’ai trouvé mon petit coin de paradis pour ces prochaines semaines 😊 On a des petites joies maintenant !
   Bien sûr, dès qu’un voisin pointera le bout de son nez pour en profiter lui aussi, je lui cèderai la place !
   Mais curieusement personne ne viendra, pas même un fumeur.

2 commentaires

  1. Clarissa a écrit :

    Oui, même quand on vit en ville, on a besoin de rester en contact avec la nature, au moins un peu… Là, je me penche sur la moindre pâquerette qui sort de terre !

  2. Pastelle a écrit :

    Pas si pelé ce jardin je trouve. C’est bon d’avoir un coin de nature pour voir évoluer la vie et les saisons. Et prendre l’air !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse