Un café inespéré

café 2
    Grâce aux vacances, je me retrouve souvent dans l’un de mes terrains de jeux préférés, le train ! Source inépuisable d’histoires osées… Et ce matin, il m’est arrivé une anecdote sympa, qui pourrait fournir le début d’une nouvelle.
    Je l’ai déjà partagée sur Facebook, je la recopie ici aussi.

***

    Tout avait très mal commencé : départ tardif de la maison, embouteillages, stress, j’arrive un quart d’heure seulement avant le départ du train, dans un état proche de l’hystérie. Là, je réalise l’oubli d’un sac avec des choses absolument essentielles (des lunettes, entre autres).Tant pis, je survivrai ! Je m’affale sur mon siège, le train démarre déjà.

    Un café ! Voilà ce dont j’ai besoin pour me remettre… Je ne suis pas la seule à avoir cette brillante idée, une longue file d’attente se presse devant le bar. J’avance lentement, très lentement, j’aperçois un jeune homme au loin qui s’active, plein de bonne volonté, mais c’est peut être un nouveau, il semble se débattre, les gens râlent, le questionnent. Il répond, affairé, dépassé, mais toujours souriant. Il hausse la voix :
    – Impossible de payer par CB, ça ne fonctionne pas ! Espèces uniquement…
    Je me décompose, je défaille, 20 mn de queue déjà, et pas de café en perspective ?
    – On peut payer via le site Sncf, poursuit le serveur, mais je ne connais pas l’appli, je dois attendre le controlleur pour qu’il m’explique…
    Je consulte frénétiquement le site Sncf, rien… sur OUI peut être ? Ça capte mal, des tunnels… Il semblerait qu’il faille le numéro du train, du billet…

    C’est mon tour, j’ai failli quitter la queue dix fois, n’ayant pas de liquide, mais je suis restée, on ne sait jamais, le paiement par CB pourrait miraculeusement reprendre ! Je lui explique mon souci tandis qu’il termine la commande de la cliente précédente, s’y perd un peu, se débat. Il est touchant dans son envie de bien faire et sa désorganisation.
    – C’est votre premier jour ?
    – Non, mais aujourd’hui, rien ne fonctionne comme prévu ! Je dois faire mon job, et réfléchir à la façon de résoudre mon problème… Je suis un garçon, et faire deux choses en même temps, c’est pas évident…
    Nous nous sourions.
    – Je vais regagner ma place je crois, je n’ai jamais de monnaie, je paye tout en CB, d’autant plus maintenant, avec le sans contact !
    – Vous avez fouillé votre sac ?
    Hélas oui, ça fait dix minutes que je le retourne en tout sens, j’ai dû trouver 40 centimes qui traînaient, à tout casser.
    – Vous vouliez quoi ?
    Un espoir fou, incensé, renaît.
    – Un expresso !
    (en réalité, un double expresso, mais un expresso serait déjà un cadeau du ciel, j’en salive d’avance, et mon ventre gronde d’envie. Je me dis que quelqu’un dans la file va percevoir ma détresse et m’en proposer un, qui sait, on peut rêver…)
    – Je vous l’offre ! fait le serveur, j’ai le droit d’en prendre deux pendant le trajet, il y en a un pour vous…
    Je suis confuse, je minaude, je ne peux pas accepter, c’est trop gentil…
    – Si, si, ça me fait plaisir, je sais ce que c’est, impossible de démarrer une journée sans café !
    Je lui adresse mon plus grand sourire tandis qu’il me tend le breuvage des dieux.
    – Du sucre ? non ?
    Il me donne la touillette quand même, et glisse dans ma main deux chocolats, je suis gâtée !
    – Revenez me voir plus tard, quand ce sera plus calme…

   Sous entendu, pour régler une fois qu’il aura réparé sa machine ?
   Ou pour… autre chose ?

4 commentaires

  1. Gala a écrit :

    Première découverte de ce joli blog, merci

    1. Clarissa a écrit :

      Merci Gala !

  2. Clarissa a écrit :

    Je suis bien d’accord ! Un café….mmmmm !

  3. brunomimi2008 a écrit :

    ça fait un bien fou un pti jus …😍🌹🌞

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse