Sunday Feet

sunday_feet

    Dimanche dernier, j’ai vécu une expérience inoubliable, pendant un moment je me suis crue au paradis !

    Je ne m’en cache pas sur ce blog, j’adore les massages ! Qu’ils soient médicaux, avec mon kiné, ou plus sensuels… les pieds restent malgré tout les grands oubliés, au profit des épaules, de la nuque, du dos… je le regrette souvent, il m’est même arrivé de pousser la porte d’un salon de massage chinois pour m’offrir un massage de pieds ! Mais le temps est compté, l’ambiance un peu « louche » n’invite pas à la détente, le côté « commercial » gâche un peu le plaisir aussi…
    Je savais bien sûr qu’il existait des « fétichistes » du pied, mais comment les rencontrer, où se cachent-ils ? Le cercle des muses a exaucé mes vœux en organisant une après-midi « Sunday feet », un évènement destiné à réunir les fétichistes et les femmes qui aiment se faire chouchouter les pieds.  
    A première vue, cela ressemble à un goûter entre amis : café, gâteaux maison, musique, rires et bavardages… à quelques détails près : les filles sont assises dans de moelleux canapés, avec à leurs pieds des coussins plats, destinés aux garçons. Assis en tailleur, ils seront bien installés pour s’occuper de nous.  
    L’après-midi a été extraordinaire ! Ainsi, il existe des hommes qui adorent les pieds des femmes, les vénèrent, les massent des heures, les caressent, les embrassent, les mordillent, leur procurent un bien-être de folie…  nous n’avons rien à faire, qu’à nous abandonner entre leurs mains !
    J’entends les rires qui fusent autour de moi, les conversations, mais tout me parvient de façon assourdie, je me laisse glisser dans une transe bienheureuse, pendant que l’on s’occupe divinement de mes pieds.
pieds
    Les massages sont très différents, chaque homme a ses préférences, sa manière de faire, l’un privilégie les effleurements, les frôlements, il mordille et embrasse ; un autre pratique un massage doux et appuyé à la fois, n’oublie pas les mollets, s’occupe aussi des mains.  
   Le temps s’est écoulé à la vitesse de l’éclair, je ne me suis pas lassée une seconde des massages bienfaisant procurés par ces hommes si généreux, d’une patience infinie, qui nous ont massées sans relâche jusqu’à la fin.  
    Au-delà des massages, l’ambiance est chaleureuse, amicale… Maîtresse K veille à ce que tout le monde se sente accueilli et s’amuse. Des débats sont lancés, des jeux… nos chaussures forment une ronde au milieu de la pièce, des questions sont lancées à la cantonade. « A qui sont celles-là ? » La prochaine fois, je me promets d’essayer de plus hauts talons, mes bottines font toutes petites à côté des autres, pourant, je ne pourrais pas les mettre dehors sans chanceler… 
    C’est la première fois qu’une telle après-midi est organisée en France, jusqu’à présent, rien n’était proposé aux fétichistes des pieds. En général, ils participent à des soirées SM, au risque d’être pris pour des soumis, ce qu’ils ne sont pas le plus souvent. Quand ils entreprennent de masser les pieds des maîtresses présentes, ils reçoivent au passage des coups, des humiliations, des ordres, alors que leur plaisir réside essentiellement dans le massage de leurs pieds.
    C’est pour eux que l’évènement a été créé, pour qu’ils puissent s’adonner à leur passion sans craindre de réactions, car les femmes présentes sont là simplement car elles aiment les massages, elles laissent de côté tout le reste.  Maîtresse K a d’ailleurs été claire avec nous : « venez comme vous êtes les filles, pas de tenue fetish, ce n’est pas du tout BDSM »

Rendez-vous le mois prochain !

    Pour en savoir plus :
La page Facebook de SundayFeet
Le cercle des muses

12 commentaires

  1. Lunalithe a écrit :

    Ça donne vraiment envie ! Et je suis assez d’accord pour dire que ça ressemble au paradis tout ça ! Ca me tente beaucoup, je vais surveiller les dates ! Par contre, j’ai peur que ça me fasse vraiment *beaucoup* d’effet

  2. Comme une image a écrit :

    Ah ben une fois qu’une telle somme avait été déboursée, j’espère bien qu’ils étaient au moins heureux de vivre ce qu’ils vivaient.
    Et toi, tu as payé quelque chose ? Tu ne vois pas en quoi ça peut paraître choquant ?

    1. Clarissa a écrit :

      Je crois qu’il m’en faut beaucoup pour être choquée Blague à part, ça reprend un peu le modèle économique des clubs il me semble : les hommes seuls « bénéficient » d’un tarif élevé (car la demande est trop forte), les femmes seules sont bienvenues (elles sont rares)… je n’ai pas vraiment d’opinion sur le sujet.. j’ai vu des gens se crêper le chignon sur ce thème sur FB, mais je ne suis pas entrée dans la polémique ça m’est un peu égal j’avoue… ! Mais je comprends que certains hommes ne trouvent pas ça cool ! Égalité des sexes, toussa…

      1. Nicolas Lacharme a écrit :

        L’égalité des sexes… Une chimère hihi !

        1. Clarissa a écrit :

          Oui Nicolas Lacharme, en tout cas je me réjouis chaque jour de nos différences morphologiques

          1. Clarissa a écrit :

            N’hésitez pas !

  3. Comme une image a écrit :

    J’ai entendu dire que le tarif pour ces messieurs amateurs de pieds était fortement dissuasif (90 €).
    Bref. Je préfère m’amuser à ces jeux (et d’autres) entre amateurs & amatrices dans un cadre non lucratif.

    1. Clarissa a écrit :

      Ces messieurs avaient l’air aussi ravis que nous par rapport à des jeux similaires organisés entre amis, il y a peut-être la curiosité de rencontrer de nouvelles personnes ? Heu, de nouveaux pieds

  4. Nicolas Lacharme a écrit :

    Alors là, je l’avoue, lire ce billet m’a scié ! Je me représente très bien la scène et… J’ai envie de rire. Bon, c’est nerveux, mais quand même. Même si ce n’est pas « BDSM », je ne crois pas un instant que ces hommes n’aient pas l’impression d’accomplir, d’une certaine façon, une forme d’acte sexuel. Et mon petit doigt me dit que même si ce n’est pas assumé non plus côté gente féminine… Le plaisir de la domination n’est pas très loin, tapi dans l’ombre du subconscient, juste derrière votre surmoi, Mesdames ?

  5. juju051 a écrit :

    très souvent le soir, si je regarde la télé, je masse les pieds de ma femme, et ça depuis des années.
    Je ne suis pas fétichiste mais j’aime bien voir un vernis bien rouge ornant les ongles des orteils. Je trouve que la féminité se montre jusqu’au bout des pieds

  6. Clarissa a écrit :

    Oui pas de discrimination : pieds sportifs ou sophistiqués bienvenus ! Cela dit, le jour J, les chaussures étaient élégantes et vertigineuses…

  7. Valéry K. a écrit :

    La photo de l’évènement donne le ton, d’ailleurs : on peut voir que tous les types de pieds sont invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse