Sex and the TV, d’Octavie Delvaux

      Je me suis plongée dans la lecture de Sex and the TV avec joie ! J’étais toute contente de retrouver Charlotte, Morgane et Deborah. J’avais l’impression de retrouver trois copines que j’aime beaucoup et qui m’avaient manqué. C’est que je me suis attachée à ces trois miss depuis Sex in the kitchen… Morgane, fan de mode et excentrique à souhait ; Déborah, dominatrice pleine d’humour ; Charlotte, spécialisée en cuisine végétarienne et amoureuse du garçon idéal, Benjamin, depuis la fin de Sex in the kitchen. Les trois jeunes femmes ont en commun leur amitié à toute épreuve, elles s’entraident, se soutiennent envers et contre tout – parfois même en prenant des risques fous !- et se tiennent au courant de toutes leurs mésaventures, toujours autour de bons petits plats ou de cocktails.
     Nous suivons surtout Charlotte, qui vient d’être recrutée par une émission de télévision suite au succès de son blog. C’est l’occasion d’une description sans concession de cet univers à paillettes où tout le monde « s’adore et s’éclate ».
     Nous passons plus de temps avec Morgane et Déborah cette fois, cela m’a plu de mieux les connaître, car elles ont beaucoup de charme aussi… Morgane et ses plans foireux m’ont fait sourire. Deborah m’a surprise avec sa nouvelle conquête, elle se montre du coup plus discrète sur ses activités de domination, au point d’oublier de s’occuper de ses fidèles soumis (à mon grand regret, j’avoue, j’espérais la voir plus souvent en action).
    Quant à Charlotte, vous pensiez peut-être que tout serait cool pour elle après le happy-end de Sex in the kitchen ? Que nenni… On est suspendu en permanence à ses doutes et ses états d’âme, et on souffre pour elle face aux différents obstacles qui se dressent sans cesse sur son chemin : ses premiers pas à la télé, les tentations, le chantage dont elle fait l’objet… elle ne sera pas épargnée !
    L’histoire est racontée avec un humour décapant. Les dialogues en particulier sont drôles et pétillants (Les dictons inventés sur les garçons, les fameux « choix » impossibles…). Certains passages m’ont bien fait rire : quand Morgane raconte son aventure avec un de ses élèves. L’auteure en profite pour égratigner les « jeunes » sans se géner.  Autre passage irrésistible : quand Morgane, toujours elle, gâche une séance de domination de son amie… j’ai bien ri !
    Les scènes de sexe sont particulièrement belles et variées. J’ai aimé en particulier le récit de la soirée en club libertin. L’auteure nous montre les deux facettes de ces lieux de plaisir. Elle nous fait partager l’ivresse de Charlotte qui découvre les plaisirs de l’amour à plusieurs avant que l’overdose ne la gagne. J’ai aimé aussi toute séance de « punition » dans la salle de classe, entre « l’élève et le professeur », un jeu de rôles particulièrement savoureux, ainsi qu’une très jolie scène entre filles (je n’aurais pas été contre plus de scènes comme celle-ci…)
    Octavie Delvaux réussit à nous tenir en haleine tout au long du livre, il ne s’agit pas d’une simple juxtaposition de scènes érotiques, entrecoupées de dialogues entre copines. Il y a une intrigue, un suspense, qui se déploie tout au long de l’histoire, pour ne trouver son dénouement qu’à la fin. Impossible de lâcher le livre !
    En conclusion, une lecture réjouissante et sans prise de tête, pour rire, se distraire, et passer un excellent moment de détente (ponctué de quelques tensions aussi, car les scènes sensuelles sont hot !). Je suis curieuse maintenant de la suite de la succes story de Charlotte, et des mesaventures de ses amies. Morgane et Deborah méritent d’occuper le premier rôle aux côtés de Charlotte !… Quelques pistes sont lancées à la fin du roman, mais je ne veux rien dévoiler.
   En annexe, Octavie Delvaux nous offre un super cadeau : les recettes exclusives des plats évoqués dans le livre. Mmmm, je salive d’avance… Je vais essayer de les cuisiner et je vous en dirai des nouvelles. Ou je vais essayer de convaincre quelqu’un de les cuisiner plutôt !

    La quatrième de couverture
    La seule comédie érotique et romantique made in France !
    Pour en savoir plus et le commander :
    Le site de la Musardine
   Amazon
   Possibilité de télécharger un extrait ici

   Et pour mieux connaître l’auteure : le blog d’Octavie Delvaux (on y trouve en particulier un billet savoureux sur les scènes censurées ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *