Sensualité sauvage, d’Eve de Candaulie

Sensualite-Sauvage

    Je viens de terminer « Sensualité sauvage », et je referme le livre toute émoustillée, et avec un brin de regret de l’avoir achevé si vite. J’ai été très heureuse de retrouver la plume d’Eve de Candaulie, c’était comme retrouver une amie que l’on aime beaucoup après une longue absence…
    Nous retrouvons Eve maman de sa petite Gaïa, qui apparaît parfois en filagramme dans le récit, avec toujours beaucoup de tendresse et de pudeur. Eve jongle à présent entre son travail, sa vie de maman et d’épouse, et ses aventures sensuelles. Elle réussit avec brio à tout mener de front !
    Dans « Sensualité sauvage », elle se centre sur sa vie érotique, comme dans ses autres romans. J’ai du mal à parler de roman cette fois, il s’agit plutôt de récits, toutes ses histoires sont vraies, et cela leur donne encore plus de sel (j’ai d’ailleurs reconnu quelques protagonistes!). — J’ai retrouvé quelques témoignages de son blog que j’aimais beaucoup ! Un blog très vivant, qui relatait toutes ses expériences. Je suis contente que certains soient rassemblées ici. Ce blog me manque, j’en profite pour passer le message à l’auteure, sait-on jamais…

    Eve est toujours partante pour vivre des moments décalés, créatifs, autour de la sexualité, guidée par son insatiable curiosité et son désir. Elle nous raconte par exemple ses expériences dans le milieu « sexo positif ». J’ai beaucoup aimé les récits des séances vécues lors du festival Erosphère, le dîner à l’aveugle avec Liaisons gourmandes… Eve nous détaille ses ressentis, de façon souvent très poétique, toujours avec sensualité. On vit avec elle des moments magiques, et elle nous donne envie de vivre de telles expériences à notre tour ! (Ah, si seulement Erosphère ne tombait pas pendant les vacances d’été ^^ Mais j’imagine que cela arrange la plupart des gens.)
    Eve évoque aussi ses rendez-vous libertins. Elle alterne les intenses étreintes avec ses amants en duo, en trio ; elle nous confie ses sensations, ses émotions, la force de son désir, ses questionnements aussi… Nous sommes tout près d’elle ! Ses amants sont souvent très inventifs et amateurs de mises en scène et de surprises.
2022-05-19 16
    Libertine très active, elle se montre douce et câline aussi, et ne cache pas son affection envers ses principaux partenaires. L’amour s’invite parfois, comme ici avec Ayden, une relation contrariée par « Le grand bordel », alias les confinements dus à l’épidémie de Covid, même si Eve ne manque pas d’imagination pour des jeux à distance.
    Toujours très amoureuse d’Alex, son mari, Eve nous conte certaines de ses aventures à travers leurs échanges. Quand elle rentre le soir de ses rencontres coquines, elle se glisse sous la couette et lui chuchote à l’oreille ses frasques. Cela les excite beaucoup tous les deux — et le lecteur ou la lectrice aussi !
     Alex, grand candauliste, encourage de plus belle sa volcanique épouse, tout en veillant à son bien-être. Il se révèle un mari toujours aussi merveilleux, présent, soutenant Eve, la protégeant au besoin, quand elle se retrouve prise dans une galère ; rarement, heureusement — ce qui nous permet d’entrevoir aussi le danger des rencontres de hasard.

    J’ai aimé l’un des messages du livre : profitons de la vie, du beau, de l’amour, mais en s’écoutant, sans jamais se forcer, même pour sauvegarder l’ambiance ou faire plaisir à l’autre. Le désir ne se commande pas, et dans le libertinage c’est lui qui doit guider tous les actes. S’il n’est pas là, ou s’il s’évanouit en cours de route, tout le monde doit l’accepter, et les partenaires s’incliner.

    Eve décrit ses ébats, ses beaux duos et trios, de façon si tentante ! Elle peut nous donner le petit coup de fouet nécessaire pour nous lancer : profitons de nos corps, de notre plaisir, des joies de la vie, chacun et chacune selon ses envies ! Certes la vie nous avale : on devient maman, ou papa, on a un travail prenant, le canapé nous appelle le soir… mais ne passons pas à côté des choses simples : quelques orgasmes avec des inconnus et des inconnues 😉 mais je m’égare !

    J’ai retrouvé avec grand plaisir la voix d’Eve, sa façon de s’amuser en tout insouciance, son audace joueuse, elle n’hésite pas à se montrer exhib à l’occasion, à être la première à jouer en soirée… J’aime sa joie de vivre communicative, son appétit, sa liberté, sa façon de mordre dans la vie à pleines dents ; tout s’enchaîne naturellement avec elle !

     J’espère qu’elle continuera à nous relater ses aventures si plaisantes et qui réveillent plein d’envies en nous !

    Pour vous procurer le livre
    Editions Tabou
    Amazon

2022-05-19 15
2022-05-19 15

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *