Secrets d’écrivaine

OEB-Nov-11-Edition2-Secret-pic

    J’ai retrouvé dans une vieille liste de « To Do » un gage donné par deux amies auteurs Valéry Kumfu Baran et Hope Tiefenbrunner : il s’agit de confier sept secrets…

***

    J’alterne les phases d’écriture intensive avec les phases de paresse absolue où je me contente de lire les textes des autres et traîner sur Facebook.
    J’écris sur tous type de supports et en tous lieux : tablette, téléphone, carnet… ensuite, je dois « recoller » les morceaux sur mon ordinateur. Le téléphone a longtemps eu ma préférence, mais mes bras s’en souviennent encore (double tendinite !)
    J’écris dans le désordre. Je commence toujours par le début de l’histoire, et puis j’écris les passages qui m’amusent le plus, revenant plus tard sur ceux qui manquent. Je n’ai pas de plan préconçu à l’avance. Parfois, même la chute me vient à la fin du travail d’écriture (ce n’est pas pro, je sais)
    C’est le bazar dans mes fichiers. Chaque texte existe en cinq ou six versions, et je sais rarement laquelle est « la bonne ». Sur le moment, je m’en sors à peu près, mais plus tard, quand je dois retrouver un texte, je cherche d’abord le message que j’ai envoyé à l’éditeur pour avoir la version définitive. (je dois absolument m’améliorer)
    Ecrire ou vivre il faut choisir : parfois, je voudrais tout arrêter et profiter de mes nouvelles heures de liberté pour me promener, visiter des châteaux, revoir mes amis… Mais une espèce d’addiction me ramène toujours devant mon écran. En plus je suis joueuse, j’ai dû mal à résister aux concours de nouvelles. Cela dit, écrire restera toujours un plaisir et un loisir.
    J’ai souvent des fantasmes et des pensées lubriques, quels que soient les gens que je croise : collègues, médecins, voisins, inconnus divers … je m’en sers pour inventer des histoires. S’ils savaient… Ecrire de l’érotisme me donne aussi des prétextes pour explorer des lieux mystérieux… (il faut bien se documenter in vivo 😉 )C’est ainsi que j’ai assisté au tournage d’une scène X, visité un club SM… et j’ai d’autres projets !
    J’ai très envie d’écrire dans d’autres genres : fantastique, SF, romance… mais je reviens toujours à mon genre préféré, l’érotisme (en écriture, car en lecture, je varie bien plus les plaisirs…)

Photo prise sur le net

2 commentaires

  1. Clarissa a écrit :

    Merci beaucoup pour ce retour, vous me faites plaisir ! J’aime beaucoup lire, oui, je vais chercher des idées de lecture sur votre blog

  2. Affinis Ges a écrit :

    Bonsoir, je ne connaissais pas tout c’est secret et je trouve que cela rend ce métier encore plus vivant ! je suis subjuguer par se que vous dite je n’est pas la prétention de me dire écrivain mais un jours j’espère pouvoir écrire mes propre histoire ! Vous écrivez de l’érotisme bien écrit c’est plaisant c’est tout un art en tout cas si jamais vous aimer lire je vous invite a venir sur mon blog Les Chroniques d’Affi’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *