Rouge ou noir

  
37283758_428390027570043_813305585675010048_n     Grâce aux photos d’Alain Massa, et la complicité de Colombe et d’ Esther, je poursuis mon histoire de sorcières en rouge 😉
    Résumé de l’épisode précédent : elles se sont rassemblées pour lancer un sortilège puissant afin d’être heureuses en amour, et sont tombées dans les bras les unes des autres, heureuses enfin, entre elles. Mais le noir gagne peu à peu…

    ***
  
     IMG_4547Elles ne se quittent plus, elles vivent heureuses ainsi, proches, partageant sourires et caresses, recettes de potions magiques et livres de sorts. Elles s’isolent peu à peu, se replient sur elles-mêmes ; pourquoi sortir, elles sont si bien toutes les trois ! Elles n’ont pas conscience des nuages noirs qui se rassemblent dans le ciel. La tempête menace, l’orage est sur le point d’éclater.
    Un soir, sans raison particulière, l’une d’elles revêt une robe noire, au grand étonnement de ses amies. Elle ne sait expliquer pourquoi, c’est venu comme ça, une évidence. Elle se sent bien en noir finalement, ça change. Elle entame une danse lascive dans laquelle elle entraîne ses sœurs. Ses caresses deviennent griffures, ses baisers se font morsures. Sa face sombre se réveille, le côté obscur l’appelle, elle va explorer les sortilèges de magie noire ! Il faut goûter à tout dans la vie n’est-ce pas, tout explorer, pour ne pas avoir de regrets plus tard… Comme elle est belle ainsi ! Conquises, ses amies se prosternent à ses pieds.
IMG_4576    Une autre sorcière se laisse tenter, choisit une robe noire à son tour, seule la troisième s’obstine en rouge. Elle prend des risques en résistant, pour la première fois la discorde menace le trio désuni.
    Cette deuxième sorcière en noir se montre plus vicieuse, ses penchants maudits prennent le dessus. Elle n’hésite pas, elle lance un sortilège interdit, affirme sa puissance, et prend le pouvoir. Elle choisit la domination, devient immense et terrible. Elle subjugue ses sœurs, les jette nues à ses pieds, leur fait sentir son emprise. Elle veut être adorée, vénérée ; elle va s’occuper d’elles aussi, de près. Elles seront bien à nouveau, ensemble, proches, mais différemment…
IMG_4975    Amusées un temps, les deux soumises se rebellent et rompent le charme en s’embrassant, avant d’arracher la robe noire de leur maîtresse, signifiant la fin de son règne. Mais pour qui elle se prend ! Ce sort, il ne marche pas longtemps sur des sorcières, et puis la dictature, c’est amusant cinq minutes, mais ensuite…
    Les trois amies éclatent de rire et s’étreignent, toutes les trois nues comme au premier jour.
    IMG_5041IMG_5064
    Elles hésitent, entre le rouge et le noir leur coeur balance… Elles verront plus tard, pour l’instant, elles vont profiter de leurs peaux nues.

***
    Ce qui s’est passé en vrai pendant le shooting :
    le récit de Colombe
    Photos : Alain Massa

8 commentaires

  1. Philippe Hickx a écrit :

    Clarissa joli conte mais il manque juste les photos de la fin où tes deux amies arrachent ta robe noire et vous vous retrouvées toutes trois nues

  2. P_apanoel a écrit :

    Quel joli contraste entre les deux récits, qui fait écho au jeu des nuances entre le rouge et les peaux nues, et le noir ensuite.
    Merci de nous ouvrir le grimoire des sorts interdits.
    Avec ou sans chapeau de paille.

  3. Clarissa a écrit :

    Merci Nicolas

    1. nicolaspageot a écrit :

      ma belle et ensorcelante clarissa je pense le moindre mot et même plus

      1. Clarissa a écrit :

        Merci ! J’aime bien écrire à deux, donner ma version fantasmée et imaginaire, et joindre la version proche de la réalité de Colombe… mais tout n’est pas révélé

      2. Leo a écrit :

        « Cette histoire est vraie puisque je l’ai inventée » disait un autre grand jouisseur…les sorcières existent : grâce à vous, je les ai fantasmées

        1. Clarissa a écrit :

          J’aime beaucoup cette citation ! Oui, je crois bien qu’elles existent en vrai moi aussi… D’ailleurs, on est un peu sorcières toutes les trois

  4. nicolaspageot a écrit :

    histoire courte très prenante, une robe en dentelle noire et un regard de braise ensorcelants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *