Recueil de nouvelles érotiques

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_16656

    Nous avons été nombreux à relever le défi que nous a lancé Edilivre début 2013 : écrire une nouvelle érotique « soft » ! Je m’étais bien amusée à imaginer une histoire sucrée comme un esquimau glacé 🙂
     Le livre réunissant les meilleures nouvelles du concours vient de paraître, et j’ai la joie de clore le recueil avec ma nouvelle « Amours de vacances » !
     C’est une véritable anthologie qui nous est proposée, plusieurs dizaines de nouvelles à nous mettre sous la dent ! De quoi nous distraire pendant les longues soirées d’hiver à venir… Un recueil qui devrait ravir les lecteurs romantiques, mais un peu coquins quand même 😉

      Pour jeter un coup d’oeil sur le sommaire, lire un extrait et commander le recueil, vous pouvez cliquer ici

12 commentaires

  1. juju051 a écrit :

    Je viens d’aller jeter un œil, 2 pages!!!! pouaaaa, c’est trop peu. Je n’accroche pas trop aux nouvelles, c’est trop court. Ma chère amie, je pense que tu as du talent et je suis certain que tu peux passer à l’écriture d’un roman avec toute une histoire, toute une description de scènes, ( érotiques ou non) d’ambiance, de personnages divers….Réussir à être publiée alors que tu n’avais que 2 pages pour t’exprimer prouve, à mon idée, que qui peut le moins…peut le plus. Tu n’as plus qu’à aiguiser ta plume d’oie et te mettre devant une page blanche. Pour t’inspirer tu vas visiter le château de Vaux le Vicomte avec ton compagnon et tu imagines les courtisans et courtisanes. Voici le début possible d’une intrigue

  2. Erik Torrent a écrit :

    Rassure-toi Juju, les 2 pages sont une exagération de l’éditeur. La limite était de 10 000 signes espaces compris, soit environ 6 feuillets, de quoi écrire une vraie nouvelle, assez courte cependant, il est vrai !
    Clarissa, je me réjouis pour le lecteur discipliné qui après avoir lu toutes ces nouvelles, gardera le goût de la tienne en bouche

  3. Clarissa a écrit :

    Cher Juju, c’est vrai que se lancer dans l’écriture d’un roman est tentant, je caresse l’idée depuis un moment déjà … mais j’aime écrire des nouvelles, contraintes de thèmes, de dates… ça convient bien à mon tempérament joueur… et un peu paresseux Tes encouragements vont me convaincre !

    1. Erik Torrent a écrit :

      Un roman de Clarissa Rivière… Cette simple évocation me transporte dans un monde de félicités

      1. juju051 a écrit :

        Je vais donc continuer à t’encourager

        1. Clarissa a écrit :

          Erik, peut-être que certains originaux bousculeront l’ordre établi et commenceront par la fin qui sait !

        2. Erik Torrent a écrit :

          Dans ce cas là, ils feraient bien de te relire une deuxième fois, à la fin

        3. juju051 a écrit :

          Je vais donc certainement me laisser tenter
          L’inconvénient des livres chargés c’est que je me vois mal débarquer à une séance de dédicaces de notre chère Clarissa avec mon ordinateur sous le bras pour qu’elle me mette un petit mot gentil sur l’écran!!!!!!!

        4. juju051 a écrit :

          Je suis comme vous, je lis selon mon humeur du moment et souvent je relis

          1. chako a écrit :

            Idem pour moi, et même si a priori j’avais une légère réticence pour un livre aussi mastoc (quatre-vingt textes, quand même, c’est dire qu’ils espèrent rentabiliser leur concours chez Edilivre!) en fin de compte les textes se goûtent les uns après les autres, dans le désordre, à l’envers, au hasard. C’est là que ça devient chouette : le jeu de séduction avec un recueil, impossible sur un roman, c’est qu’on peut l’entamer de tous les côtés.
            Je lis tout juste ta nouvelle, Clarissa, un très bon choix pour clore le recueil, qui nous laisse un petit parfum frais de vacances et une ouverture vers d’autres joyeusetés!
            (La mienne de nouvelle est vers le début et, faute de café et de neige onctueuse, parle de tartelettes aux myrtilles)

          2. Clarissa a écrit :

            Merci beaucoup Chako pour tes compliments , je vais te lire avec plaisir aussi, car j’aime beaucoup la tarte aux myrtilles, entre autres … c’est une bonne idée d’aborder ce livre, que dis-je, cette anthologie, cette somme ! En la goûtant peu à peu, nouvelle après nouvelle, dans l’ordre qui nous chante !

  4. Ysalis K.S. a écrit :

    Quand je lis un recueil de nouvelles, je le lis rarement dans l’ordre ! Selon les jours, un titre va m’attirer, ou un nom d’auteur (que j’affectionne), ou encore la première phrase de l’histoire… Je ne suis donc pas disciplinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *