Plaisir d’écrire

2018-03-01 11

    Je recopie ici certains posts Facebook sur le plaisir d’écrire, histoire de les garder quelque part, je n’ai aucune confiance dans ce réseau social pour garder nos souvenirs en lieu sûr 😉

    Moi, nostalgique et admirative :
    – les enfants ! Quelques playmobil, deux trois trucs dépareillés, et ils s’inventent des histoires à n’en plus finir pendant des heures !
    – Lui : Ben, c’est comme toi, un stylo et un carnet, et hop, c’est parti !
    – Moi, songeuse : ah oui, tiens, c’est vrai…
    Les auteurs seraient donc restés de grands enfants à toujours s’inventer mille histoires dans tous les sens… et à y prendre beaucoup de plaisir ?
    (Ne pas se fier à mon carnet et stylo de princesse, ni à ma théière de mémère, j’écris de grosses cochonneries !)
    #Plaisirdécrire

2017-12-17 21
    Écrire un texte très hot, et avoir envie de me jeter sur mon lit toutes les cinq minutes pour apaiser le feu qui me consume, juste une petite pause de rien du tout, histoire de soulager toute cette tension…
    Résister ! Tant que les muses chantent à mes oreilles la suite du texte, je ne dois pas lâcher l’ordinateur…
    Continuer, de plus en plus énervée, ça va finir par se retourner contre mes personnages : des claques tombent sur leurs fesses, un martinet entre en scène…
    Sursauter en entendant la porte d’entrée s’ouvrir. L’homme rentre déjeuner, il tombe à pic.
    Hélas, il a faim.
    #plaisirdecrire

  
IMG_1061
   Se lancer dans un nouveau projet d’écriture :
   – Choisir un nouveau carnet, un stylo assorti, préférer finalement son stylo pailleté magique.
   – Se faire un thé, mettre de la musique, remuer des pensées volages, romantiques, et surtout érotiques…
   – Dans le carnet, écrire joliment le titre, coller le plan… et s’y coller !!
   Stop ! Assez procrastiné et rêvassé

(Juin 2018)

    Photo : Galan Dorgia (détail) Auteure érotique au « travail »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *