Matinée massage

Thomas Sussfeld

   La période actuelle est morose, tous les lieux de loisirs et de plaisirs sont fermés. C’est le moment de prendre soin de nous ! Ou plutôt, pour que quelqu’un prenne soin de nous… 😉
   Hier matin, j’ai eu la chance de profiter d’un massage par un professionnel, et un peu de chaleur humaine et de soleil est revenu dans ma vie.

***

   Je suis accueillie dans un grand salon lumineux, au centre duquel trône une table de massage. Thomas, mon ami masseur, m’invite à m’assoir sur le canapé, il m’explique les différents massages qu’il pratique : le massage suédois, à visée thérapeutique, pour détendre les muscles, éliminer les « nœuds », les tensions, et le massage californien, un massage enveloppant destiné à se détendre entièrement. Les deux me tentent, je ne sais lequel choisir ! Il sourit et me promet de me faire goûter un mélange des deux. Il maîtrise aussi les massages amincissants et prénataux.
   Il me présente aussi les différentes huiles qu’il utilise, chacune avec ses propriétés. J’en respire quelques-unes, mon choix s’arrête sur une huile au parfum exotique, à la fleur Ylang-Ylang. Pour le visage, il utilise une huile spécifique.
   Il me pose quelques questions relatives à ma santé, et me demande s’il y a des zones où je n’aime pas que l’on me touche, afin qu’il les évite. Dans l’univers des massages aussi il y a le « consentement ! ». Nous nous sommes tout dit ou presque 😉, il me propose de me mettre à l’aise : je peux garder un sous-vêtement, mettre un string jetable en papier, ou rien.

   Je grimpe sur la table de massage, Thomas m’enveloppe aussitôt d’une serviette chaude, et je me sens bien, tout de suite. Je ferme les yeux, entourée de chaleur, tandis que ses mains s’appuient sur mon corps à travers la serviette (il y a un drap chauffant sur la table de massage). La musique méditative couvre le bruit de la rue, mais bientôt, je n’entends plus rien, je ne vois plus rien, je ne garde que le sens du toucher, ou plutôt, d’être touchée.
   Le massage commence, Thomas enlève à chaque fois la serviette de la zone qu’il s’apprête à masser, prenant soin de laisser tout le reste à l’abri, au chaud. J’ai du mal à retenir un soupir de bien-être tant ses mains me font du bien. Il s’attarde sur le haut de mon dos, sur mes épaules, ma nuque, en insistant là où ça fait (un peu) mal, avant de me masser des pieds à la tête, en de longs et lents gestes bien enveloppants. Ses mains huilées glissent toutes seules sur ma peau, la sensation est divine ! Je perds le fil, je m’abandonne à ses mains, il poursuit son massage sur les jambes, les fesses, le bas du dos, avant de me demander de me retourner.
   Une pensée parasite me traverse : il doit bien voir tous mes défauts ! Et puis je me détends, c’est un professionnel, il masse tout types de corps… Thomas s’occupe ensuite de mes pieds, il pétrit mes jambes, mes cuisses, masse avec légèreté mon ventre, avant d’enchaîner sur mes bras, tout le long de mes bras jusqu’à mes mains, trop bon ! A ma grande joie, il revient vers mon cou, c’est divin là aussi, et termine par mon visage…

   Je viens de vivre un moment hors du temps, centrée sur le cheminement de ses mains sur ma peau, baignée dans une douce chaleur. Je cligne des yeux à la lumière, et me relève, légère et engourdie à la fois, la tête dans les nuages ! J’entends à nouveau les bruits de la rue, sa voix qui me demande si tout va bien…    
   Je reste un moment sur le canapé en me désaltérant, emmitouflée dans ma serviette. J’ai du mal à quitter mon ami masseur, je prolonge nos bavardages, avant de comprendre qu’il a d’autres rendez-vous prévus !
   Je reviendrai… 😊

   Pour en savoir plus

   Le site d’A corps parfait
   La page Facebook
   Instagram

   Quelques conseils
   — Ne pas mettre de bijoux, ce sont des obstacles aux glissements des mains
   — Attacher ses cheveux longs
   — Ne rien prévoir après si possible, pour profiter des bienfaits du massage. Rentrer directement chez soi pour enchaîner sur d’autres plaisirs (de mon côté, ce fut un déjeuner copieux, miam !)
   — Mettre des vêtements qui ne craignent rien, car on peut être un peu huileuse à la fin

   Photo : Thomas Sussfeld

4 commentaires

  1. Albin a écrit :

    Quel plaisir…..

  2. Clarissa a écrit :

    Oui, c’était divin !

  3. Pierre Albin a écrit :

    J’aime le lâcher prise avec un massage tantrique

    1. Clarissa a écrit :

      Oui, on s’abandonne complètement entre les mains du masseur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *