Martinets, fleurs et papillons

Sébastien Duquesnoy 4
   Nous poursuivons nos jeux d’écriture avec Sébastien Duquesnoy, on ne se quitte plus ! Voici un conte mythologique (n’ayons pas peur des mots ^^), écrit à partir de la création qu’il a réalisée à mon intention, quand j’ai gagné lors du jeu organisé par Les Goûters du divin marquis.
  Domination romantique, papillons et fleurs des champs…

***
 
    Ce n’était pas prévu au programme !
    La dominatrice voulait juste s’amuser avec des soumis croisés en soirées. En attraper un ou deux, et faire ce qui lui plait : les chahuter, les chambouler, les pincer, les fouler, les repousser…
    Le mignon soumis qu’elle aborda un soir ne cherchait rien de spécial, il venait par curiosité, ouvert et souriant. Elle le questionna sur ses motivations, il ne sut quoi lui dire, il proposa ses services pour faire diversion. Masser ses mains, ses bras, ses pieds, tout ce qu’elle voulait !
    Cupidon passait par là, désœuvré et d’humeur farceuse, il les surprit et se frotta les mains. Il banda son arc, deux flèches sifflèrent ; elles s’enfoncèrent directement dans leurs cœurs.

   Le donjon s’évanouit.
   Les caves voûtées se transformèrent en un jardin merveilleux, les croix de St André disparurent sous des buissons explosant de fleurs, des papillons surgirent de nulle part… L’atmosphère sombre s’effaça, remplacée par une ambiance printanière, colorée, pastel, qui n’avait plus rien de bdsm !
    Ils dénotaient dans ce décor bucolique avec leurs tenues de cuir. Ils ne s’en rendaient pas compte, entièrement tournés l’un vers l’autre. Il ne voyait qu’elle, elle se laissait adorer et réchauffer par ses regards ardents.
    Bientôt, ils furent couverts de fleurs à leur tour, et s’étendirent sur ce lit offert par la nature.

   Illustration : Sébastien Duquesnoy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *