Les livres qui m’ont marquée …

Mon amie du net Ombres et Caresses m’a invitée à me livrer à un petit exercice plus difficile qu’il n’y parait : identifier les dix livres qui m’ont le plus marquée…
Parfois les livres qui marquent ne sont pas forcément ceux que l’on a aimé le plus. Ils ont pu même faire mal sur le moment, remuer, choquer… mais on s’en souvient toute sa vie… alors que d’autres livres plus légers, plus agréables et distrayants sont oubliés…
Je crois que j’ai un peu dépassé ce nombre. Je n’ai pas pu m’empêcher d’en citer d’autres en commentaires et d’évoquer mes auteurs préférés… 

***
L’enfance
souricttetomJe me souviens encore de Souricette, lu toute petite. Le comble de l’horreur : Souricette se retrouvait prisonnière d’un méchant lutin, et condamnée à passer le balai toute la journée…
Depuis, je place la liberté très haut dans mes valeurs, et le ménage très loin dans mes priorités 😉
Enfant, Je dévore les Club des 5, Alice, et autres Fantomettes… les contes de fées (Raiponce, La Belle et la bête restent mes préférés, Andersen me faisait toujours pleurer..), les contes de tous les pays et de nos provinces, les contes et légendes mythologiques, la petite maison dans la prairie, la comtesse de Ségur …
mais le livre dont je me souviens le mieux, c’est Tom est le jardin de minuit, mon premier roman « Fantastique »…. j’étais conquise à jamais ! (Petite princesse est également un bijou de la littérature jeunesse que je n’ai jamais oublié)

L’adolescence
51SIbAeODaL__SL500_AA300_

Je suis profondemment marquée par deux livres qui me font découvrir les horreurs du nazisme et du communisme soviétique : La mort est mon métier et Une journée d’Ivan Denissovitch. Ces livres me feront mal longtemps, ils me hantent encore.
Je découvre aussi l’érotisme, directement à travers un livre terrible, mais si bien écrit : Histoire d’O, sans doute un peu trop jeune pour tout comprendre (Parents, cachez bien vos livres érotiques dans votre bibliothèque ! Je leur ai ensuite piqué l’Amant de Lady Chatterley, qui m’a paru bien fade ;-). Je retiens aussi Moi, Christiane F, droguée, prostituée, en hésitant avec l’herbe bleue. Ces jeunes filles avaient mon âge, et j’ai été remuée par leur destin gâché, sans pouvoir m’empécher d’être fascinée par le pouvoir de la drogue… 
L’âge adulte
dune
belle
seigneur-des-anneaux
laclos
41K81JS6FDL__SS500_
Je dévore et j’adore les grands classiques : Zola, Maupassant, Balzac, Stendhal, Barbey d’Aurevilly, Stefan Zweig (à qui je dois mon pseudo ;-), John Irving (Le monde selon Garp !), Jane Austen, Dostoïevski, André Gide (Les caves du Vatican…), Steinbeck (les drôles surtout : Tortilla Flat, rue de la sardine), Montherlant (les jeunes filles !), les sagas amoureuses comme Autant en emporte le vent, Françoise Sagan… plus recemment Murakami, Annie Ernaux … mais aussi des tonnes de livres SF, des romans policiers … Il est vraiment difficile d’identifier les livres qui m’ont le plus marquée dans cette jungle hétéroclite…
Je choisis : Belle du Seigneur, une très belle histoire d’amour fou, et ensuite, la longue chute, qui me glace encore ..
Le Seigneur des anneaux : un coup de foudre que je partage avec de très nombreux fans ! Et qui m’a entraînée inexorablement vers les clubs de jeux de rôles où j’allais passer quelques années de ma vie …
Les liaisons dangeureuses : pour la beauté de la langue du 18ième siècle, qui atteint ici la perfection, pour les jeux de manipulation, la sensualité et l’amour des plaisirs .. tout, sauf la fin, un peu trop moralisante et abrupte … Depuis, je cultive une certaine fascination pour les jeux de l’amour et du libertinage 😉
Dune : découvert au début de ma vie étudiante, et qui m’a fait plonger jusqu’au cou dans l’univers infini de la science fiction : Asimov, Wul, Bradbury, Matheson … je les ai tous dévoré, et j’en dévore encore 😉
A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie : un témoignage bouleversant sur les terribles années « Sida », écrit d’une plume si fluide, alterrnant humour, autodérision et désespoir. Je regretterai toujours qu’il ait disparu si tôt.

Je suis sûre que j’en oublie ! C’est une liste vivante, j’ai tant de livres à lire encore !
Découvrez la liste de mes amies écrivaines en cliquant sur leur nom :  
Ombres et Caresses
MissKat
Isabelle Lorédan
Je serai heureuse de découvrir votre liste aussi si vous voulez bien me l’envoyer …

2 commentaires

  1. Erik Torrent a écrit :

    Merci Clarissa de nous livrer ces livres qui vous ont marqué.
    Je ne suis pas vraiment surpris de trouver nombre de ceux que j’ai aussi lu avec délectation

  2. juju051 a écrit :

    Bonjour Clarissa, j’ai posté ma liste chez ombre et caresse. A cette liste j’ajouterais vol de nuit de St Ex. J’ai omis la science fiction que j’ai dévorée ado.
    Ma fille a une lithographie numérotée de Siudmak et une autre dédicacée de John How que j’ai eu l’occasion de rencontrer une fois dans le cadre de mon travail. C’est Gandals. C’est encadré et elle y tient comme à la prunelle de ses yeux. J’ai loupé de quelques minutes Régine Déforges. Françoise Rey, j’aimerai bien la rencontrer, j’ai lu Marcel facteur, des camions de tendresse, loubards magnifiques ( de mémoire)
    Je peux vous dire que le pouvoir de la drogue m’a toujours fait peur et mon fils, dans son travail, en voit les dégâts tous les jours Des jeunes de 20 ans réduits à l’état d’épaves avec le crac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *