Les lectures scandaleuses

Hier, soirée « Lectures scandaleuses » chez Cris et chuchotements.

Nous nous retrouvons entre auteurs et autrices érotiques, pour le plaisir de lire et partager des textes — enfin, « plaisir », c’est vite dit pour moi, qui préfère écouter, mais j’ai envie de jouer le jeu…

Et quelle joie de se retrouver dans ce lieu feutré, chargé d’ondes bdsm ! Pourquoi n’y vais-je pas plus souvent ? Quelques souvenirs remontent à la surface, je les chasse aussitôt, je ne dois pas me laisser distraire.

Ce trac au moment de lire mes quelques lignes : le ventre noué, les mains moites, comme à la grande époque des examens oraux ! Et pourtant, c’est loin d’être ma première fois… mais c’est bon aussi d’éprouver toutes ces émotions : l’appréhension (malgré un public bienveillant et également lecteur), puis l’exaltation stressante d’être propulsée sur le devant de la scène, et enfin, le soulagement que ce soit fini pour écouter sereinement les autres et me délecter de leurs fantasmes. Imagination ou réalité ? questionne une lectrice un brin provocatrice.

Les lecteurs et lectrices se succèdent et déclament des poésies, des haïkus, des textes enflammés avec de la musique épique (Carmina Burana ^^), des lectures mimées à deux… (et la prochaine fois, on nous promet une lecture dénudée !).

Je revois avec grand plaisir Olivia Verner, déjà admirée au Salon de la Littérature érotique. J’adore sa chorégraphie en tenue fetish, cigarette à la bouche ! ( je dois avoir ce fétichisme : capnolagnie)

Sonia Saint-Germain anime ensuite un quizz de devinettes sur les fantasmes, certains nous ont fait exploser de rire : les personnes qui sont excitées par leurs beaux parents, la mort, lécher des globes oculaires, ou encore par descendre des marches… tous les fétichismes sont dans la nature, référencés et nommés ! De mon côté, je connais bien la sidérodromophilie… J’ai deviné le plus facile : ludophilie ! Sonia offre aux gagnants des boucles d’oreille qu’elle fabrique : des clitoris piercés ! — vais-je oser les porter ?

PS pour les curieux : pas la peine de tenter de déchiffrer mon texte, je vais le publier bientôt sur mon blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse