Les joies de la glisse…

  
260310 394
    Je ne pratique aucun sport, je les déteste tous (exception faites de quelques acrobaties plaisantes sous la couette ou sur une piste de danse 😉 ), mais il y en a un qui a une place particulière dans mon cœur : le ski ! Pourtant les contraintes sont innombrables… mais ne diminuent en rien le plaisir !
   Rien ne m’arrête ! Et dès le premier jour, quand j’entends le tintement des téléskis, le bruit des skis sur la neige fraîche, j’entre en transe depuis ma fenêtre, je suis prise d’une espèce de frénésie, je veux en être, et je tanne mon petit monde pour être la première sur les pistes ou presque…

260310 366

     Le ski c’est comme tomber follement amoureux encore et encore
    Le coup de foudre, avec pour seul chagrin l’arrivée en bas de la piste, qui vient toujours trop vite… Et parfois un plongeon dans la poudreuse qui vous accueille dans son lit moelleux et glacé !
260310 400

    
Le ski c’est aussi plein de plaisirs au-delà de la vitesse :

     9782842719579_1_75J’en profite pour diffuser une petite page de pub, histoire de rester dans l’ambiance : 
Les éditions La Musardine
Amazon

  

 Photos : Clarissa (saurez-vous reconnaître la station ?)

4 commentaires

  1. LeDormeurDuVol a écrit :

    Ne vous cassez rien, ne vous perdez pas dans le paradis blanc, évitez les avalanches, et les poilus yétis trop fortement membrés.

  2. Clarissa a écrit :

    Merci cher Dormeur ! Je vais louvoyer entre tous ces dangers qui me guettent et tâcher de revenir saine et sauve… Le yéti étant celui qui m’inquiète le plus !

  3. juju051 a écrit :

    Vous me ramenez en 1971, je faisais une saison comme chef cuisinier dans un hôtel pas très loin de La Clusaz. J’avais un taf d’enfer, du personnel pas qualifié et 150 à 200 repas à faire chaque midi, le soir il n’y avait que les pensionnaires. Tous les jours j’espérais que la neige soit tombée en quantité et que la route du col soit fermée. Et ma femme qui rêve de passer Noël à la neige!!!! PAAAAAAAAAAAAAAAAS MOIIIIIIIIIIIII. Bon j’aime bien marcher dans la neige sur les chemins de randonnée mais mon cœur ne veut plus que j’aille au dessus de 1200m. Comme Monsieur Dux: tu vas conclure?

    1. Clarissa a écrit :

      Tu me fais rire ! Quelle expérience ! Je comprends que cela t’ai guéri définitivement des vacances à la neige… tu n’en as pas profité pour faire « connaissance » avec tes pensionnaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *