Les défis d’Angie, De Gilles Milo-Vacéri

    Gilles Milo-Vacéri est l’auteur qui a définitivement supprimé tous mes préjugés sur la collection Harlequin, avec deux nouvelles que j’ai beaucoup aimées : « A la maison close » et « Libres echanges » (critique ). J’étais donc ravie de le retrouver avec 14 nouvelles érotiques, « Les défis d’Angie », où il met en scène un jeune couple, Angie et Kylian.
    Angie et kylian forment un couple très amoureux, épanoui, et sans tabou. Kylian va proposer un jeu à son amie pour pimenter leur vie sexuelle, s’amuser, s’aimer encore plus…
    Pendant trois semaines, ainsi en ont décidé les dés, Angie va se soumettre aux épreuves concoctées avec amour par son compagnon. Kylian rivalise d’imagination et réussit à surprendre Angie, et nous avec. Chaque nouvelle commence par une énigme qui doit donner un indice sur le défi du jour. Angie donne souvent sa langue au chat, et je dois dire que nous aussi… J’aime beaucoup l’idée de commencer chaque histoire par une devinette, cela aiguise la curiosité et l’envie de savoir ce qui attend la jeune fille. (sadique je suis !)
    J’ai aimé aussi l’idée de démarrer par un jet de dés ! La dimension « jeux » est présente d’emblée. C’est le hasard qui décide de la durée du jeu, le hasard encore qui décide qui sera le maître du jeu.
    Angie se plie avec grâce à la règle du jeu, accepte le verdict, et se livre ensuite, en confiance, à tous les tourments imaginés par son amoureux pendant la période promise…. Elle relève les défis de Kylian avec entrain, dépassant même parfois les attentes de son chéri et maître.
 
    « Les défis d’Angie » se dégustent comme une boîte de chocolat fourrés, on ne sait jamais de quoi ils seront fait à l’avance, on croque avec impatience et curiosité, on est surpris ou comblés, on se régale, ou, parfois c’est un peu trop amer… on ne peut plus s’arrêter, on a trop envie de savourer le suivant… Il y en a pour tous les goûts !
    La constante c’est le jeu, l’amour entre les deux amants, le désir, et plein de plaisir pour notre héroïne (que je commence à envier secrètement 😉
    Plusieurs défis incarnent mes fantasmes secrets, d’autres m’ont donné des idées, d’autres encore m’auraient fait fuir… (je ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher votre surprise, mais je dirai tout à ceux qui auront lu aussi, en message privé 😉 car Kylian n’hésite pas : lieux publics, exhibitionnisme, provocations en tout genre, amours saphiques…
    Certains sont drôles (celui au téléphone…), pétillants (j’adore quand l’amie d’Angie s’invite dans une histoire), ou plus épicés (ah, la réunion de famille !), et le tout dernier se termine en apothéose et nous offre une histoire bien plus corsée. (Mais ne trichez pas ! Ne commencez pas par celui là ! Laissez monter doucement la tension….)
    Des nouvelles qui sentent bon l’été, la gourmandise, le désir… Angie n’a pas froid aux yeux, et, passé parfois le moment de doute, la légère réticence, la jeune fille se soumet avec complaisance et même délice, n’hésitant pas à échauffer les esprits d’éventuels voyeurs.

    J’aurais peut-être aimé que les défis se corsent un peu plus encore, qu’ils aillent plus loin, que le jeu finisse peut-être par se retourner contre le maître du jeu, qu’il engendre tensions et jalousies passagères … Mais kylian reste charmant et d’humeur égale (à mon grand soulagement finalement) malgré l’attitude d’Angie qui se montre taquine parfois, et se venge avant l’heure.
   J’envie Angie d’avoir un si charmant et joueur initiateur ! 
   J’envie aussi Angie de pouvoir jouir si vite et si facilement, et rapidement, dans des conditions parfois délicates, vous jugerez 😉 Je ne crois pas que je pourrais… quoique, il faudrait essayer 😉

    Je vous conseille de ne pas les dévorer tous d’un coup mais de les déguster petit à petit, comme une pause sensuelle quotidienne, moi je les ai goûté par trois ou quatre à la fois et ce fut trop vite fini .., et maintenant, ils me manquent, car je me suis attachée à ce couple coquin qui flirte avec ses limites…
    Jeux, complicité, amour, surprises, appréhension, désir, et surtout plaisirs intenses… un super cocktail !  Je suis tentée de souffler l’idée à mon chéri, mais avec quelques « jokers » quand même:-);-), je suis moins téméraire et inconsciente qu’Angie !

Vous pouvez retrouver Gilles Milo-Vacéri sur son blog en cliquant ici
et commander ses nouvelles sur le site Harlequin ou directement sur Amazon

3 commentaires

  1. juju051 a écrit :

    Tu aimerais jouir aussi facilement qu’elle? c’est ça un roman, un claquement de doigt suffit. alors que dans la réalité il faut bien souvent plus d’un frottement.
    Je t’ai sentie vraiment conquise par ces nouvelles mais ce qui me ravirais de temps en temps c’est un petit texte comme tu savais si bien nous illuminer

  2. Clarissa a écrit :

    Merci Juju ! C’est vrai qu’en ce moment, je suis plus lectrice qu’écrivaine mais le clavier me démange après ces deux semaines d’oisiveté ! Je m’y remets derechef ! Ne serait-ce que pour te ravir

  3. Erik Torrent a écrit :

    Je les ai déjà lu et commenté. Mais en lisant ton billet, cela me donne envie d’y retourner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *