La vengeance de Junon, Editions Dominique Leroy

Vengeance-Junon-1COUV-0806

    La collection e-ros, aux Editions Dominique Leroy, a lancé une très belle série : « Figures Mythiques ».

    Deux titres sont déjà parus, je les ai beaucoup aimé : Perséphone, Reine des morts, de Frédérique Gabert, Hélène, fleur de souffre, de Julie Derussy. Cléopâtre, de Noann Lyne est le prochain récit prévu.

    J’ai la joie de vous présenter Junon, autre grande figure de l’antiquité !

    Cette série m’a tout de suite conquise. J’ai toujours aimé les contes et légendes, la mythologie en particulier. (j’ai déjà dû le dire pas mal de fois par ici !). Les récits mythologiques lus en fin d’école primaire ont sûrement participé à l’éveil de ma sensualité et alimenté mes rêves et fantasmes (je pense que je suis loin d’être la seule…)

    Tous ces dieux principalement préoccupés d’amour, de gloire, de jeux de séduction, mêlant d’innocents mortels à leurs ébats… Des demi-dieux dotés d’une force et d’une musculature surhumaine, des créatures mi-hommes mi animaux nous troublant malgré nous…  Poursuites, enlèvements, jeux de nymphes surpris par des dieux voyeurs, tortures en tous genres… Il y a de quoi émouvoir la plus sage des enfants !

    Si je n’étais pas insensible à la beauté parfaite de Vénus, au côté androgyne de Diane l’insaisissable, à la force de Mars, Jupiter surtout me fascinait. Il débordait toujours d’imagination pour conquérir ses proies, se déguisant, se métamorphosant, rassurant les nymphes ou les princesses avant de se jeter sur elle, les dévorer, pour les abandonner finalement, les gratifiant d’un demi-dieu dans leurs ventres. Il me semblait que Junon, jalouse –légitimement- avait le mauvais rôle, celui de la mégère aigrie et offensée. Elle se vengeait toujours sur les victimes, alors que le principal coupable c’était quand même son mari volage. Je brûlais de lui souffler d’autres solutions !

    Je me suis donc bien amusée à écrire cette nouvelle, imaginant comment Junon pourrait se venger des incartades de son mari, lui rendre la monnaie de sa pièce, et y prendre goût qui sait… Un conte que j’ai voulu espiègle, enlevé, plein de joie de vivre, avec parfois un brin d’humour et d’excès en tout genre.

    L’histoire est magnifiquement illustrée par Tonino Della Bianca. Je me souviens encore de mon choc en découvrant les illustrations. C’était pendant les vacances d’été, j’étais sans ordinateur, avec des connections internet aléatoires liées aux cafés wifi des environs. Je désespérais de réussir à toutes les charger !

    Je me suis perdue longuement dans leur contemplation, me promenant dans les milliers de détails de ses dessins, une nature luxuriante, explosant de couleurs et de vie. Je vous conseille vivement de les regarder sur votre ordinateur ou votre tablette, même si vous l’avez lu sur une liseuse, pour le plaisir de les admirer en couleurs !

    Présentation de l’éditeur
Pour le roi des Dieux, les occasions de tromper son épouse ne manquent pas. Junon fulmine et, sur un conseil de Vénus, décide de riposter. Jupiter n’est pas le seul à trouver des charmes aux mortels…
« Pourquoi ne lui ferais-tu pas éprouver ce qu’il te fait subir ? Pourquoi serais-tu la seule à souffrir ? Regarde en bas avec moi, les beaux mortels ne manquent pas. »
La mythologie romaine narre les nombreuses aventures extraconjugales de Jupiter. Clarissa Rivière a choisi pour sa part de dresser le portrait d’une déesse insoumise et séductrice. La vengeance n’a jamais été aussi douce ni plaisante.
Le conte est agrémenté d’illustrations très fraîches de Tonino Della Bianca.
La Vengeance de Junon est le troisième volume de la série « Figures mythiques » qui s’intéresse à de grandes figures féminines, mythologiques ou historiques.

  Pour mieux connaître l’illustrateur

 Je vous invite à vous promener sur sa galerie, de nombreux dessins érotiques sont inspirés de l’antiquité et de la mythologie : www.dellabianca-art.jimdo.com.

  Pour le commander

  Les Editions Dominique Leroy

  Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *