La soirée Gothique du 30 décembre 2023

408138326_844767330777802_3589582996969623122_n
   Je raconte souvent des soirées, mais je crois que je n’ai encore jamais parlé d’une soirée que j’aime beaucoup : La soirée gothique sur la péniche Concorde !

   J’arrive à l’heure à toutes les soirées, mais à la Soirée Gothique particulièrement, je ne veux surtout pas manquer le début !
   Cette fois, je me retrouve toute seule devant l’entrée (la preuve plus bas ^^), vite rejointe par des amis et participants heureusement. On me demande si je suis venue seule. Oui… et non ! Car je suis certaine de retrouver plein d’amis ! Et ainsi, je suis libre de repartir quand je veux, de circuler à ma guise.
   La soirée goth commence toujours de la même manière : une demi-heure environ dédiée à Depeche Mode, waou ! Je m’envole avec d’autres fans, on chante les paroles à tue-tête, Masters and servants ! — il ne me manque qu’un danseur de rock et je serais au paradis… Ensuite, pour les tubes oldies : U2, New Order, Cure… ce sera dans la salle à l’étage. Sur la piste de danse du bas, moins éclairée, place au rock-metal, à la dark techno, aux rythmes bien plus intenses… J’alterne entre les deux étages, j’aime les deux énergies, danser avec tel ou tel groupe d’amis, bavarder au bar aussi et faire de nouvelles connaissances. Je ne vais jamais sur le pont, je rate sans doute quelque chose, mais je suis trop légèrement vêtue pour me risquer dehors.
   Le plaisir de cette soirée, c’est aussi d’admirer les tenues ! Je croise plusieurs gothiques romantiques : chemises à jabot, gilet steam-punk, montres à gousset… Un ami porte une magnifique cape de vampire dans laquelle il nous enveloppe parfois par jeu, et un masque vénitien qui lui donne un air mystérieux. Il y a aussi des cyber goths, avec leurs tubes colorés dans les cheveux, des pirates à tricorne, des fetish en vinyle des pieds à la tête, des visages maquillés façon joker, des femmes vêtues de belles robes longues de sorcières moyenâgeuses… Plusieurs amis ont fait le choix d’un kilt et le portent à merveille ! Et puis il y a ce garçon tout en blanc, il attire tous les regards avec son haut de forme blanc lumineux et sa redingote blanche. De mon côté, j’ai choisi soigneusement les détails gothiques de ma tenue, donnant des indices de ma nature romantique (même si on ne voit rien au final dans le noir) : une croix surmontée d’une rose autour du cou, des roses argentées sur les bretelles de mon top noir et argent. Nous adorons tous et toutes nos apprêter et nous rassembler entre créatures de la nuit, dans une ambiance gothique et fantastique où tout le monde ou presque joue le jeu ! 
   Je retrouve plusieurs amis des soirées fetish-bdsm, qui partagent avec les gothiques le plaisir de danser, de respecter un dress code… mais diffèrent ensuite, car ils ne se contentent pas de danser ! On ne se privera pas de jouer un petit peu en douce, dans l’obscurité, camouflés par d’épais nuages de fumée. Quelques griffures données et reçues, à peine, et ce délicieux frisson d' »interdit » qui nous vient de l’enfance : « faire des bêtises » dans les coins !
   Plus surprenant, je croise cet ami des soirées techno qui n’aime pas le son, il danse avec des écouteurs sur les oreilles sur sa propre musique techno, ce qui donne parfois d’amusants décalages. Surréaliste !

   Je quitte la soirée enchantée des rencontres, de la musique… un peu coupable d’être restée si tard (le lendemain, c’est la soirée du réveillon).
   J’aperçois plusieurs personnes penchées sur leur téléphone, en train visiblement d’attendre un Uber, ça risque d’être compliqué d’en obtenir un. Depuis le temps que je fréquente cette soirée de loin en loin, je me décide à aller voir l’arrêt de bus de nuit, juste devant mes yeux. Et là, je marque un temps : il passe non loin de chez moi, et il arrive dans 3 minutes ! Mais pourquoi je n’y ai jamais pensé avant ! J’attends seule dans l’abri bus éclairé, il pleut, ambiance onirique comme un décor de cinéma, avec la place de la Concorde et ses lumières non loin… Un participant de la soirée vient vers moi, téléphone en main. Il vient s’abriter de la pluie, il attend son Uber et me demande où je vais. Dans la même direction que lui ! Il me propose de me déposer, son chauffeur arrive. Mon bus de nuit aussi, et après une seconde d’hésitation je préfère suivre mon inconnu (le bus de nuit, ça peut être l’aventure ^^ amusante ou galère aussi — je me souviens d’un trajet : des hommes ivres morts, malades, musique orientale à fond… le chauffeur obligé de s’arrêter, d’arpenter le couloir pour remettre de l’ordre dans ce chahut). Mon nouvel ami modifie son itinéraire et nous faisons connaissance tandis que nous dépassons le bus de nuit (petit frisson d’allégresse). 
   Une longue anecdote qui ne prouve qu’une chose : si les gothiques aiment s’habiller en noir, sont friands de tout ce qui est macabre, cultivent leur mélancolie parfois, ils n’en sont pas moins les personnes les plus adorables et bienveillantes qui soient !

   Pour venir la prochaine fois
   La soirée Gothique et glam rock se déroule tous les derniers samedis du mois, sur la péniche Concorde.
   Plus d’infos sur Facebook et sur Instagram

20231230_224010
20231230_223532
2024-01-16 22
2024-01-16 22
2024-01-09 18
20231230_213326

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l’auteur

Blogueuse