Jeu de piste – Chap.6 Préparatifs

Nuit Dèmonia

    Mon moi imaginaire joue les soumises et relève les défis que lui lance Thibault. Après une soirée chez Cris et chuchotements, une autre soirée s’annonce, dans la vraie vie et dans mes fantasmes !
   La Nuit Dèmonia, première partie :

***

    Chap.6 Préparatifs

    Je prends l’initiative cette fois, je n’en peux plus d’attendre des nouvelles de Thibault, tant pis si je me fais taper sur les doigts.
    — Bonjour Thibault, j’espère que vous allez bien ! Je me demande quelles sont les prochaines épreuves qui m’attendent ? Bien à vous.
   Il ne me répond qu’à la tombée de la nuit ; il doit aimer me faire bouillir d’impatience.
   — Quel empressement ! Tu y prends goût on dirait… Tu es prête ?
   — Oui, Monsieur !
   — C’était la première étape de notre jeu de piste, et c’est aussi ton premier contact avec l’univers fetish-bdsm, dont tu ne t’en es pas remise encore !
   — Dèmonia ! La Nuit Dèmonia !
    Je suis surprise, je ne m’y attendais pas ; j’espérais bien avoir quartier libre ce soir-là… j’ai déjà pris des engagements, et il le sait, je lui en ai parlé ! Comment vais-je pouvoir me défiler ? Je respire un grand coup, et m’apprête à négocier.
   — Monsieur, ne m’en veuillez pas, mais j’ai des rendez-vous de prévu ce soir-là, vous vous souvenez ? ça va être compliqué !
   — Tu ne sais même pas quel défi t’attend et tu protestes déjà ? Et puis, je croyais que tu n’aimais pas faire ton carnet de bal à l’avance, que tu préférais te laisser porter par la soirée, l’ambiance, les rencontres… tu m’as expliqué tout cela un soir de tchatt, pour éviter que je ne te « coince » une soirée entière je suppose…
   Je rougis ; il me connaît bien ! Et moi je sais si peu de lui…
   — Oui mais là, c’est différent, je vais être très occupée lors de la Nuit Dèmonia ! Des amis comptent sur moi…
   — Je sais, tu as prévu de retrouver une amie très chère et tu auras un cavalier…
   — Oui, une amie que je n’ai pas vue depuis longtemps, et qui vient de loin, et un ami qui vient d’encore plus loin, de l’étranger, c’est prévu depuis des mois. J’ai envie de leur consacrer du temps… et puis il y a tous les amis sur qui je vais tomber par hasard, qui vont vouloir discuter un peu, jouer ou danser… Je ne pourrai me libérer que très peu de temps !
   — C’est toi qui fixes les règles du jeu maintenant ? « Très peu de temps », vraiment ? Je compte donc si peu pour toi ?
   — Pardon, Monsieur, je voulais juste vous rappeler le contexte, c’est une soirée qui aurait dû avoir lieu pour la St Valentin, bien avant que l’on ne commence à jouer ensemble, je m’étais organisée…
   — J’entends que tu as pris des engagements avant de me connaître dont tu ne peux te délier ! Soit. Même si tu pourrais dire en toute simplicité la vérité à tes amis : « j’ai rencontré un Maître, je ne suis plus libre de mes mouvements désormais… » Ils comprendraient s’ils font partie de notre monde bdsm ! En plus, ils doivent déjà te savoir sous ma coupe, s’ils regardent les photos que tu postes… Mais je comprends, ne t’inquiète pas ; ils viennent de loin, c’est l’occasion de les voir et de passer un moment avec eux, aussi vais-je m’adapter. Mon but est que tu t’amuses, même si je te pousse un peu dans tes retranchements, pas de te mettre dans une situation impossible ou décevante. Tu pourras donc approcher tes amis, mais sans parler et en masquant ton visage. Tu t’agenouilleras à leurs pieds, et tu verras bien s’ils ont envie de jouer avec toi. Cela te convient ?
   — Oui, merci beaucoup Monsieur !
   — Tu devras garder ton anonymat ! Jouer avec eux, mais sans révéler ton identité… Tu veilleras aussi à t’amuser avec d’autres personnes… Je te connais, tu perds facilement la notion du temps, et la soirée passera vite ! Voilà ce que nous allons faire : tu garderas ton téléphone sur toi…
   — Je ne suis pas certaine que ce soit autorisé…
   — Ce ne sera pas pour prendre des photos, il y aura des photographes officiels pour ça ! Tu t’arrangeras pour l’avoir tout contre toi. Quand je jugerai que tu auras passé suffisamment de temps à jouer et danser avec une personne, je le ferai vibrer, tu devras partir vagabonder ailleurs, faire d’autres rencontres. Tu pourras parler aux personnes que tu ne connais pas, mais jamais à tes amis, même s’ils te reconnaissent, je compte sur toi…
   — Oh, mais vous serez présent ?!
   — Bien sûr, je ne voudrais rater cette soirée pour rien au monde ! Mais je resterai dans l’ombre, le temps n’est pas encore venu de nous rencontrer…
   Je ravale mes questions, un peu oppressée par tout ce qu’il me faudra gérer lors de cette soirée, sous ses yeux en plus… finalement, cela m’arrange de rester anonyme…
    
   Le plaisir d’une soirée commence par le choix de la tenue !
   Je considère le thème, songeuse : « Love has no border » — j’aime bien coller au thème de la soirée, même si c’est juste avec un accessoire. Je souris toute seule, je viens d’avoir une idée qui sera bien dans le thème et respectera les exigences de mon Maître ; personne ne me reconnaîtra !
   Sans attendre, je fouille dans mes déguisements d’Halloween et déniche l’accessoire ad-hoc : un voile de mariée noir en fine dentelle. Il couvre bien mon visage, mais par mesure de précaution, je mettrai aussi un masque pour cacher mes yeux. Je verrai tout, même si la dentelle me gênera un peu, et personne ne me verra. Une mariée fetish tout droit sortie d’un film d’horreur !
    Je choisis une nouvelle robe, que personne n’a jamais vue. Ma petite robe indécente de chez Métamorph’Ose commence à être un peu trop connue avec toutes les photos postées. Cette nouvelle robe est dans un style totalement différent de ce que je porte d’habitude : très longue, façon méchante reine de Blanche-Neige, et outrageusement décolletée — puisque je cache mon visage et mes yeux, il faut que je réussisse à nouer des contacts autrement ; personne n’aborderait une veuve boutonnée jusqu’au col, aussi joyeuse soit-elle ! Encore heureux que l’interdiction de parler ne concerne que mes rencontres avec mes amis ; à moi les inconnus !

à suivre : La Nuit Dèmonia fantasmée

***

 

    Pour en savoir plus sur Dèmonia :

    Site
    Facebook
    Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *