Jeu de piste – Chap.11 Dénouement

20220703_142702
   Un petit chapitre pour mettre fin à ce suspense insoutenable 😉 : mais qui est donc ce mystérieux dominant qui me donne des épreuves dans tous les lieux fetish-bdsm de Paris ?
  
   Chap.11 Dénouement

  
   Je ressens un certain découragement, j’ai exploré tout le château des lys, sans succès ! – Mis à part les toilettes, la salle de bain, et la petite chambre tout en haut… et je ne vois plus à qui demander de l’aide !
   Marc me fait un clin d’œil.
   — Tu ne me poses pas de questions ?
   — Je ne pensais pas pouvoir le faire ! Les photographes ne jouent pas d’habitude…
   — Il me semble que tout le monde peut t’aider ici ! Moi compris… Je te donne un indice, il y a une pièce où tu n’es pas encore allée, et pourtant, c’est celle qui est le plus dans le thème…
   Voilà qui me rappelle les énigmes foireuses de Thibault ! Je souris et m’exclame.
   — Le Donjon !
   Comment ai-je pu l’oublier ?
   — Oui ! Et maintenant que je t’ai aidée, tu me dois un gage…
   Je suis tout ouïe, je me demande ce qu’il a en tête, je ne l’ai jamais vu pratiquer.
   — Je voudrais que tu poses pour moi !
   Ah non, ça c’est au-dessus de mes forces ! Une photo ou deux à l’arrache, pourquoi pas ! Mais tout un shooting, impossible… Je l’ai déjà fait parfois, et j’étais au supplice, tant j’étais gauche et raide.
    Marc insiste.
   — Je t’aiderai, je te dirai exactement dans quelle position te mettre, où placer tes mains, où regarder… tu n’auras aucun effort à faire ! Tu seras ma marionnette dont je tirerai les fils… et puis c’est une épreuve, c’est normal que tu doives vaincre ta timidité, faire un effort…
   — Bon, d’accord !

   Je le suis vers le Donjon et me prête bravement à l’exercice. Je prends de l’assurance peu à peu, et c’est vrai que Marc sait trouver les mots pour me guider, m’encourager à prendre des poses suggestives.
   — Une dernière photo, annonce Marc au bout d’un moment.
   Ça me va bien, je commence à fatiguer ! Ne prendre aucune initiative, se conformer aux ordres, lever un bras, l’autre, se déhancher lascivement, regarder au loin, etc.. c’est finalement épuisant à la longue… sans compter le stress de bien répondre aux attentes du photographe, de lui plaire ! Il me demande de lui tourner le dos et de poser mes mains contre le mur.
   — Un peu plus à gauche, voilà, très bien.
   Et soudain je le vois ! Là, entre deux pierres de cette belle cave voutée, lové dans un interstice juste à sa taille : mon nouveau galet, juste sous mon nez ! J’oublie les consignes de pose, et je m’en empare. Je le contemple bouche-bée, il est vraiment magnifique ! Une jolie jeune femme se tient à genoux, dans une position de soumission, mais son regard est coquin à souhait. Au dos, une dédicace :  » Merci Clarissa d’avoir joué avec moi « .

  Je me retourne vers Marc, et soudain tout s’éclaire : c’est lui en fait, mon mystérieux Maître ! Comment ai-je pu tant tarder à comprendre, alors qu’il est resté non loin de moi toute cette après-midi…
   Mon air ahuri le fait rire.
  — Tu ne savais pas que j’étais dominant ?
  J’ouvre des yeux ronds.
  — Non…
  — Seulement en privé, c’est vrai… en soirée, je préfère jouer les photographes… Alors, est-ce que tu aimes ton nouveau galet ? Tu ne pleures plus le précédent ?
  — Je l’aime énormément ! Merci pour ce superbe galet, le dessin est trop joli… c’est vraiment toi qui l’a peint ?
  Marc sourit en voyant ma réaction. Thibault, devrais-je dire… ça me fait drôle de le connaître sous deux personnalités. Il m’avoue enfin comment tout a commencé :
  — Oui, celui-ci c’est bien moi qui l’ai peint ! Depuis le temps qu’on se croise en soirée, j’avais envie de jouer avec toi, j’ai saisi l’opportunité quand j’ai vu sur Facebook que tu avais trouvé un galet… tu ne m’en veux pas de mes cachotteries ?
   Pour toute réponse, je le serre dans mes bras et le remercie à nouveau ; j’adore son galet ! Et nos jeux… Il me rend mon étreinte et chuchote à mon oreille.
  — Maintenant, on peut s’arrêter là, ou poursuivre le jeu, j’ai encore plein d’idées. Ne me réponds pas tout de suite, réfléchis un peu… Viens, je t’offre un verre pour te remettre de toutes tes émotions !
  Je suis bouleversée, épuisée aussi… un verre me fera du bien.
  — Oui, avec plaisir.
  Les bulles de champagne et les taquineries de notre barmaid préférée me redonnent plein d’énergie. Nous trinquons Marc-Thibault et moi en nous regardant droit dans les yeux. Je n’ai aucun doute, j’ai envie de continuer à jouer ! Il sourit devant mon enthousiasme et me rappelle sa demande d’attendre quelques jours avant de lui répondre. Je vais devoir lui obéir, encore.

  Je contemple mon galet, songeuse. Finalement, la quête de ce galet était le prétexte dont j’avais besoin pour me lancer dans la soumission, une sorte de justification pour passer de l’autre côté. J’en avais envie, sans oser me lancer ! Je suis ravie de repartir avec mon galet serré dans ma main. Il rejoindra le galet aux tentacules sur mon bureau et me dira des trucs du genre « Il faut oser ! Si tu as envie de faire quelque chose, fais-le, n’hésite pas ! Tu n’as pas besoin de « bonne raison », ni pour toi-même, ni pour les autres « .
 

The end…

***

   Photo : Galet réalisé par Julie-Anne de Sée

   Remerciements
   Chers amis lecteurs et amies lectrices fréquentant les soirées : ce n’est pas la peine de chercher qui est ce mystérieux photographe, il n’existe pas ;-)… mais c’est vrai que je suis souvent intriguée par les photographes de soirées qui immortalisent nos tenues et nos jeux ; ne sont-ils jamais tentés de jouer eux aussi ? En tout cas, je les remercie vivement pour tous les beaux souvenirs qu’ils nous offrent !

  Un grand merci d’avoir offert un lieu aux aventures de mes personnages à :
La Musardine : 122 rue du chemin vert, 75011 Paris
Librairie érotique : romans, essais, BD…
La Boutique Dèmonia : 22 avenue Jean Aicard, 75011 Paris
Tenues fetish, accessoires bdsm, organisatrice de la Nuit Dèmonia
La Boutique Métamorph’Ose : 49 rue Quincampoix 75004 Paris
Tenues fetish et libertines, accessoire bdsm
The Sinners : boutique fetish et BDSM en ligne, organisatrice de la soirée The Sinners Fetish party
Cris et Chuchotements : club bdsm, 9 rue Truffaut 75017 Paris
La Nuit élastique : soirée bdsm au Next 87 rue St Honoré 75001 Paris chaque deuxième samedi du mois
Les Goûters du divin marquis : après-midi bdsm tous les vendredis de 15h à 20h

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *