Iris Solemnis, de Julie-Anne de Sée

Iris solemnis
   Je viens de terminer Iris Solemnis, de Julie-Anne de Sée, paru aux Editions Ex-Aequo. Il fait suite à la suite d’Iris à fleur d’O, paru aux Editions Elixyria. Il m’a tout autant séduite !
   Dans le premier volet, l’histoire était entièrement centrée sur Iris qui vient de se découvrir dominatrice et Olivier, son soumis, dans l’émerveillement de leur rencontre, à l’exception du tout début du roman, où Iris expérimente la soumission.
   J’ai retrouvé avec plaisir Iris, qualifiée de «Douceminatrice» par une soumise, ce qui m’a amusée, car un ami m’a surnommée ainsi ! Je me suis tout de suite identifiée à l’héroïne du coup 😊. J’aime que ce mot qu’il a inventé fasse son chemin, on se l’approprie, on le reprend, et là je le découvre dans un roman !

   Le temps a passé, d’autres personnages entrent dans la ronde, l’auteure en dresse un portrait tour à tour acerbe ou attendri…
   Il y a d’abord Arthur, qui m’a bien fait sourire ! Il intervient au début du roman, à un moment de «froid» entre Iris et son soumis. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser, mais pourquoi sont-ils fâchés, ils sont fait l’un pour l’autre, c’est évident ! Arthur est un «soumis type», un archétype. Nous connaissons bien ce type soumis qui sévit en soirée et dans nos messageries. Il se reconnaît à son langage fleuri, beau parleur, couvrant «sa reine» de compliments, essentiellement dans le but de l’emmener là où il l’entend… Qu’elle soit en quelque sorte sa prestataire de services ! Je dis souvent qu’ils arrivent avec leur «liste de courses», plus ou moins mise en évidence. On parle parfois de «souminateur». Arthur demande beaucoup de travail à Iris, l’incite à aller toujours plus loin… Iris, attirée au début, flattée, est très vite fatiguée de répondre à ses attentes, un comble pour une dominatrice ! Elle ouvre vite les yeux et «remercie» ce soumis manipulateur.
   Elle retrouve avec bonheur son « O », le surnom d’Olivier, qui n’est pas sans évoquer Histoire d’O… tout en gardant les yeux grand ouverts autour d’elle. On sent qu’elle ne veut pas s’enfermer dans leur relation comme à leurs débuts, d’autant plus qu’Olivier voyage, s’absente souvent, la laisse seule. Il y a d’abord cette jeune femme qui rêve de s’offrir à elle, mais elle habite si loin… et puis un autre personnage intervient. Je ne vais pas révéler la suite de l’histoire, je vais seulement vous avouer que cette nouvelle rencontre m’a beaucoup plu, même si les cartes sont rebattues et nos héros quelques peu secoués.

   Iris raconte au fil du roman les différentes séances qu’elle organise avec soin pour son soumis. Des séances sophistiquées, longuement préparées à l’avance, depuis le choix des musiques d’ambiance jusqu’à celui de sa tenue, fastueuses comme des missa solemnis (messes solennelles, pour de grandes occasions). Elle rivalise d’imagination pour le surprendre, rien n’est laissé au hasard ! J’ai pu constater son côté joueur, avec notamment une très belle séance basée sur le hasard des cartes.
   Elle commence souvent pour lui bander les yeux, lui fait perdre ses repères, avant de l’entraîner dans un tourbillon de sévices variés. Elle vit la séance avec lui, à travers lui, éprouvant beaucoup de plaisir cérébral en voyant comment le jeune homme réagit et jouit. Elle le pousse dans ses retranchements, l’incite à switcher, à la dominer, et on devine qu’Olivier se prend au jeu, prend de l’assurance dans ce rôle qui ne lui est pas naturel… même s’il s’épanouit mieux quand elle le travestit, le transformant en Olivia, séduisante jeune femme un peu gauche, mais qui ne manquera pas de séduire.
   Des séances qui se terminent souvent sous la couette, Olivier devient alors son amant, le désir qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est palpable. Iris réalise qu’elle a besoin d’aimer et désirer pour dominer, le seul goût pour ces pratiques ne suffit pas à la motiver.
   Un roman écrit d’une très belle plume, mêlant avec bonheur des thèmes qui me sont chers : la domination, les jeux, l’amour…

   La présentation de l’éditeur
   Dominatrice affirmée, Iris exerce ses sévices et sa perversité bienveillante avec raffinement et élégance.
   Toujours curieuse d’expériences inédites, elle tentera d’élargir de nouveaux champs du possible. Elle ira à la rencontre d’un autre postulant qui a su un temps capter son attention, alors que J., la jolie néophyte, viendra s’offrir à elle. Résistera-t-elle à ces tentations ? Y trouvera-t-elle toutes les satisfactions qu’elle en avait escomptées ?
   Ces errements la ramèneront à son seul soumis véritable : son O, l’homme aimé, qui lui a fait don de tout son être. Elle tentera de le percer à jour, en l’entraînant toujours plus loin, pour scruter en son âme les désirs inavoués qu’elle pressent. Elle l’accompagnera dans la quête de lui-même, au risque de le perdre. Parviendra-t-elle à le mettre face à ses fantasmes et à lui révéler qui il est vraiment ?
   La relation qu’entretiennent Iris et ses soumis montre ce que peut être la domination féminine, ses pratiques, cette complicité de tous les instants, le respect, l’empathie et l’amour qui la guident et la fondent.
 
   Pour le commander
   Editions Ex-aequo
   Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *