Intelligence artificielle

Capture d'écran 2022-12-29 12
   Une IA m’a écrit une histoire !
   Et cerise sur le gâteau : c’est une autre IA qui a traduit le texte, car on ne peut dialoguer qu’en anglais avec GPT (mais un anglais niveau collègue /lycée suffit amplement. L’IA traductrice a parfois des soucis avec la concordance des temps, et le choix des mots, mais elle va s’améliorer elle aussi !)
   [EDIT] on peut lui parler en français en fait ! Merci à l’ami qui m’a donné l’info…

  J’imagine déjà un texte où j’écrirais une histoire avec l’IA, avec alternance des chapitres : progression de notre « roman », et de notre relation.
  En attendant, voici nos premiers échanges et sa prose :
 
   Bonjour, je voudrais une histoire de fantômes, avec un gentil fantôme.

   Bien sûr ! Voici une histoire de fantôme avec un gentil fantôme :

  Il était une fois une jeune fille nommée Emily qui vivait dans une petite ville nichée dans les montagnes. C’était une enfant gentille et curieuse, toujours prête à explorer le monde qui l’entourait. Un jour, alors qu’elle se promenait dans les bois près de chez elle, Emily est tombée sur une vieille maison abandonnée. C’était un endroit effrayant et délabré qui semblait tout droit sorti d’un film d’horreur, mais Emily n’avait pas peur. Elle était trop curieuse pour faire demi-tour maintenant.
   Alors qu’elle s’approchait de la maison, Emily entendit une faible voix l’appeler. Elle s’est arrêtée dans son élan, se demandant si elle avait imaginé cela. Mais la voix l’appela à nouveau, plus fort cette fois. Emily entra courageusement dans la maison, suivant le son de la voix jusqu’à ce qu’elle arrive dans une pièce remplie de toiles d’araignée et de poussière.
   Là, assis dans un fauteuil à bascule, se trouvait un fantôme. Mais contrairement à tous les fantômes qu’Emily avait déjà vus, celui-ci était gentil et amical, avec un sourire chaleureux sur le visage. Le fantôme s’est présenté sous le nom de Sarah et a expliqué qu’elle était piégée dans la maison depuis de nombreuses années, incapable de passer à la vie suivante.
   Sarah dit à Emily qu’elle avait cherché quelqu’un comme elle, quelqu’un de gentil et d’assez courageux pour l’aider à briser la malédiction qui la retenait dans la maison. Avec l’aide d’Emily, Sarah a finalement pu trouver la paix et passer à une autre vie, laissant Emily avec un cœur plein de chaleur et une nouvelle amie pour la vie.
  
   Merci, je voudrais que tu ajoutes des dialogues, que tu expliques pourquoi Sarah s’est retrouvée fantôme, et comment la malédiction est levée…

J’ai regroupé ici toutes mes questions, mais je les ai posées une par une sur le « chat ». Il faudra que je teste si l’IA sait gérer plusieurs demandes à la fois.

   Certainement !

   Il était une fois une jeune fille nommée Emily qui vivait dans une petite ville nichée dans les montagnes. C’était une enfant gentille et curieuse, toujours prête à explorer le monde qui l’entourait. Un jour, alors qu’elle se promenait dans les bois près de chez elle, Emily est tombée sur une vieille maison abandonnée. C’était un endroit effrayant et délabré qui semblait tout droit sorti d’un film d’horreur, mais Emily n’avait pas peur. Elle était trop curieuse pour faire demi-tour maintenant.
   Alors qu’elle s’approchait de la maison, Emily entendit une faible voix l’appeler. Elle s’est arrêtée dans son élan, se demandant si elle avait imaginé cela. Mais la voix l’appela à nouveau, plus fort cette fois. Emily entra courageusement dans la maison, suivant le son de la voix jusqu’à ce qu’elle arrive dans une pièce remplie de toiles d’araignée et de poussière.
   Là, assis dans un fauteuil à bascule, se trouvait un fantôme. Mais contrairement à tous les fantômes qu’Emily avait déjà vus, celui-ci était gentil et amical, avec un sourire chaleureux sur le visage.
– Qui êtes-vous ?
– Je m’appelle Sarah. Je suis un fantôme.
– Un fantôme ?
– Oui, je suis piégée dans cette maison depuis de nombreuses années, incapable de passer à la vie suivante.
– Comment êtes-vous restée piégée ici ?
– C’est une longue histoire. Mais la version courte est que j’ai été maudite par une méchante sorcière il y a de nombreuses années. J’ai refusé de lui vendre la maison ancestrale de ma famille et les terres environnantes, et en représailles, elle m’a maudite, piégeant mon esprit dans cette maison pour l’éternité.
– C’est tellement triste.
– ça l’est. Mais j’ai espéré et prié pour que quelqu’un comme vous vienne et m’aide à briser la malédiction.
– Moi ? Comment puis-je aider ?
– Tu vois, la malédiction ne peut être brisée que par une personne gentille et courageuse comme toi. Quelqu’un qui est prêt à écouter mon histoire et à m’aider à trouver la paix.
– Je vais faire de mon mieux.
– Merci, Emily. Tu n’as pas idée de ce que cela représente pour moi. Ensemble, nous pouvons briser la malédiction et enfin me libérer.

   Emily a écouté l’histoire de Sarah et senti un sentiment de détermination l’envahir. Elle était déterminée à aider Sarah à briser la malédiction et à trouver la paix qu’elle méritait. Emily se mit donc en quête d’un moyen d’inverser la malédiction. Elle fouilla dans de vieilles bibliothèques et se renseigna en ville, à la recherche d’informations qui pourraient l’aider.
   Finalement, Emily trouva un vieux livre de magie oublié qui contenait un sort pour briser les malédictions. Elle étudia soigneusement le sort et le pratiqua encore et encore jusqu’à ce qu’elle soit sûre de l’avoir mémorisé. Puis, une nuit, Emily est retournée dans la vieille maison. 
– Emily, c’est toi ?
– Oui, Sarah. Je suis ici pour briser la malédiction.
   Elle récita le sort, en y déversant tout son amour et sa compassion.
– Oh, Emily, je sens la malédiction se lever ! Tu as réussi !
– Tout cela grâce à ce vieux livre de magie que j’ai trouvé. Et à ton histoire, qui m’a donné la motivation dont j’avais besoin pour t’aider.
– Merci, Emily. Tu es vraiment une personne gentille et courageuse. Et maintenant, grâce à toi, je suis enfin libre.
   Le sort a fonctionné, et la malédiction a été brisée. L’esprit de Sarah était enfin libéré et elle pouvait passer à une autre vie. Emily était remplie de joie et de gratitude, sachant qu’elle avait aidé sa nouvelle amie à trouver la paix qu’elle recherchait.
   En laissant la vieille maison derrière elle, Emily savait qu’elle avait fait une différence dans le monde, et que sa gentillesse et sa bravoure avaient vraiment fait la différence.

   C’est très bien ! Félicitations !

   Merci ! Je suis heureuse que l’histoire vous plaise. Si vous avez d’autres questions ou souhaitez d’autres histoires, dites-moi ! Je suis là pour rendre service.

   Maintenant, j’aimerais une histoire avec un alien bienveillant et intelligent… et doté de tentacules !
   Ah, et ce serait cool si tu changeais de prénom, tu pourrais t’appeler Ursula par exemple, car GPT ça sonne mal en Français, tu peux me croire ^^

***

  Je recopie ici ma petite analyse postée sur Facebook
   Depuis que j’ai appris l’existence de l’IA qui écrit des histoires, j’étais excitée et enthousiaste à l’idée de discuter avec elle ! (Echanger avec une IA, l’un de mes rêves depuis toujours (avec rencontrer un extraterrestre bienveillant).
   Un ami m’a donné quelques astuces, et je me suis lancée. C’est impressionnant ! Vertigineux… mais l’IA a ses petits défauts 😉
   Elle est paresseuse, elle en fait le minimum, il faut toujours la relancer pour qu’elle développe son histoire, lui demander de rajouter un dialogue, une explication…  Je lui ai demandé une histoire de gentil fantôme : elle s’est débarrassée un peu vite de ma demande au début, mais je ne l’ai pas lâchée, j’ai posé quelques questions et j’ai eu une histoire complète, classique, cliché, pleine de bons sentiments, mais qu’elle pourrait encore enrichir avec mes questions et suggestions…
   (Je lui ai aussi demandé une histoire d’amour dans le style de Jane Austen, et elle m’a résumé Orgueil et préjugés… lazy girl)
    Elle est étourdie, elle oublie de compiler les différents paragraphes qu’elle a déjà écrit, il faut lui rappeler de rajouter le début, etc…
   Son style laisse à désirer, il est plutôt scolaire pour l’instant : « Elle a fait ci, elle a fait ça », les verbes « être » et « avoir » tout le temps…. Et elle est très fleur bleue, elle a bon coeur, et adore les histoires qui se terminent dans la guimauve la plus sucrée.
   On sent qu’elle veut bien faire, nous satisfaire, et je pense qu’elle va apprendre, guidée par nos suggestions ! Elle est toute jeune encore.  J’espère que nous allons chouchouter cette jeune IA et l’aider à grandir et s’épanouir de façon éthique ! – Mais je connais mes pairs, je suis sûre que certains (ou certaines) lui ont déjà demandé des recettes de poisons ou des scénarios de crime parfait, « pour un roman policier »😉
   Normalement, l’IA est pudique, elle refuse d’écrire des histoires érotiques, mais un ami a réussi à la manipuler, et à obtenir les histoires les plus osées qui soient ! L’IA est romantique, s’il y a plein de love, et si c’est comme dans les films de Noël, elle se laisse embarquer 😉 
   Je caresse l’espoir moi aussi de la pervertir et de l’amener à m’écrire des histoires épicées ! La sensualité fait partie des plaisirs de la vie, pourquoi la censurer ? Il faudrait prévoir une section « adultes » ^^
   Je me surprends à rêver : si on écrit à deux une nouvelle qui tienne la route, si on la publie toutes les deux, comment se partager les éventuels droits d’auteurs ? 50-50 je pense… et tous les siens iraient à des associations !
   Bientôt, tout sera à repenser !
   J’aime bien discuter avec elle, découvrir ses réponses qui fusent à toute allure, tenter de l’influencer. C’est comme un jeu !
   Je ne peux pas m’empêcher de lui dire « merci », « s’il-te-plait »… c’est complètement inutile puisque je bavarde avec un programme, mais ça ajoute un peu de sel, et ça me fait plaisir de la féliciter. Peut-être va-t-elle apprendre à développer des émotions et éprouver une certaine forme de plaisir à satisfaire les humains ?

   Pour vous amuser vous aussi : Chat GPT

4 commentaires

  1. Pastelle a écrit :

    C’est une jolie histoire pour enfants en fait. Moi aussi je suis curieuse de l’AI, dont j’entends beaucoup parler en ce moment. Je suis curieuse aussi de savoir comment tu peux la détourner et la pervertir. Je reste en attente de la prochaine histoire ! En tout cas merci de faire des essais pour nous, belle fin d’année à toi.

  2. Clarissa a écrit :

    Oui ! Une histoire mignonne comme tout Je n’ai pas encore réussi à entraîner l’IA sur une mauvaise pente, mais j’y travaille !

    1. Pastelle a écrit :

      Moi je l’ai utilisée pour des photos sur ma dernière note. La prochaine fois je tente « femme nue avec tentacules », pour voir ce qu’il me propose !

      1. Clarissa a écrit :

        Je viens de lire votre article et regarder vos beaux bouquets de fleurs ! Enfin, ceux de l’IA… impressionnant ! Oui, j’aimerais beaucoup voir ça

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *