Démêlés avec Uber

Capture-d’écran-2019-11-26-à-15

Uber ou le retour du syndrome de « la bonne élève » !

   J’en avais fini depuis longtemps avec le stress des évaluations et des notes, et voilà qu’il est de retour !

   Suite à un malentendu, il y a quelques temps déjà, ma note Uber est descendue en flèche : j’étais montée dans un »mauvais » Uber qui se trouvait au même endroit, et du coup, le mien a eu l’impression que je lui posais un lapin… et puis un autre s’est mangé le trottoir en me déposant, il a dû érafler ses pare-chocs et se fâcher contre moi ; ma moyenne ne s’est pas améliorée.

   Depuis, je peine à remonter la pente (bon, il faut dire que je ne voyage pas tous les jours en Uber, le plus souvent, le premier métro me tend les bras à la fin des soirées ^^)
Et pourtant, je ne ménage pas ma peine : je rivalise de politesse, au point que certains chauffeurs finissent par se faire des idées 😅,  – je vis quelques mésaventures et de grands moments de solitude parfois, il faudra que je raconte ça 😁. Je réponds aux questions, même si je tombe de fatigue, je m’intéresse, je remercie, je laisse un pourboire… je passe souvent un très bon moment au final, on me raconte des anecdotes… mais tous ces efforts déployés n’empêchent pas ma note de stagner lamentablement, mon côté bonne élève obsessionnelle n’y change rien ^^

   En conséquence, je vais désormais privilégier les taxis si besoin, vive l’anonymat !

   – Ça me rappelle de plus en plus un certain épisode de « black mirror » : tout le monde se note et se « like » sur un espèce de réseau social universel, et une chute de « popularité » entraîne peu à peu l’exclusion de la société et la folie.

   Et vous, quelle est votre « note » si vous voyagez parfois en Uber ? Est ce que vous la regardez ou vous vous en fichez ? En MP si comme moi, vous êtes gêné ou gênée par votre mauvaise note 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *