Carpe diem

life is short

    Hier, j’ai bien fait la fête toute la journée pour mon anniversaire (et toute la nuit), et ce matin l’atterrissage est un peu rude…  
    Je profite de prendre de l’âge 😅 pour vous divulguer quelques sages pensées et clichés (j’aime bien les clichés) 
    Donc, les gens nous disent :
    — Tu as le temps, tu as toute la vie devant toi, il n’est jamais trop tard…
    C’est faux ! Surtout à partir d’un certain âge !
    Le temps passe vite, on n’a jamais le temps de tout faire et de tout vivre… Mieux vaut vivre nos envies, réaliser nos projets, nos rêves tout de suite, là, maintenant, plutôt que de les reporter sans cesse ! On ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur la tête et tout bouleverser : un coup de foudre, un coup dur, un nouveau job, un enfant…. nous obligeant à abandonner nos envies d’apprendre le violon, l’italien, le parapente, d’aller voir les aurores boréales ou la muraille de Chine, etc… (spoil : un job prenant, un enfant… sont de super accélérateurs de temps ! ). Sans compter une épidémie mondiale qui contrarie tous nos projets de voyages et de fêtes.
    Après les études, notre temps libre se rétrécit comme peau de chagrin : un job nous occupe à plein temps, et le peu de temps libre qui reste est consacré à la famille… Plus on avance en âge, en responsabilité, en taille de famille nombreuse 😉, plus les portes se ferment, et le champ des possibles se restreint, faute de temps. C’est couru d’avance on n’aura jamais le temps de visiter la terre entière, de lire tous les bouquins, de voir toutes les séries, etc….  
    — mais finalement, même en sachant tout cela, ça ne m’empêche pas de relire Dune ou Zola, de revoir Matrix, Le seigneur des anneaux ou Friends, et de retrouver toujours les mêmes personnes encore et encore avec le même plaisir. Entre découvrir de nouvelles expériences et refaire celles qui me plaisent, mon cœur balance toujours !
carpe diem
    En tout cas, ça fait un moment que j’ai jeté mes scrupules aux orties : si j’ai envie de tester des choses, de vivre des expériences, je ne me dis plus : que vont penser untel ou unetelle, ce n’est plus de mon âge, etc… Je fonce sans me poser de question et sans souci du regard des autres (enfin, j’essaie ^^), que ce soit pour m’amuser dans un parc d’attraction, m’éclater dans une soirée techno, lire un roman estampillé « jeunesse » (trop bien la littérature fantastique jeunesse !), etc…
    Voilà, c’était la psychologie de comptoir de lendemain de fête, du bla bla autour du très galvaudé « carpe diem » etc…😁

2 commentaires

  1. Pierre a écrit :

    Bon et heureux anniversaire… Je te souhaite de réaliser toutes tes envies avouables ou inavouables.
    Continue de m »enchanter…

  2. Clarissa a écrit :

    Merci beaucoup Pierre ! Je vais m’atteler à la tâche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *