Au Frisson des Jupons, Editions du 38

Au frisson des jupons
   Au Frisson des Jupons, novella co-écrite avec Julie Derussy, vient de paraître aux Éditions du 38, dans la Collection Paulette
   Nous vous entraînons dans les coulisses d’un grand magasin Parisien à la fin du XIXème siècle, et tentons de faire revivre l’atmosphère fiévreuse de ces temples dédiés à la beauté des femmes, à travers le parcours de deux jeunes vendeuses.
   Petit flash-back sur la naissance de notre projet :
    Quand Julie Derussy m’a proposé d’écrire avec elle, j’ai tressailli de joie, et de crainte aussi… j’aime énormément son style, comment me montrer à la hauteur, comment réunir nos deux écritures, et proposer une histoire fluide, sans rupture… Elle me faisait un plaisir fou, tout en me mettant une certaine pression, car j’aime tellement ses récits. Je me suis empressée d’accepter sans réfléchir, j’ai laissé ces inquiétudes de côté, pour plus tard. Place au plaisir d’abord !
    Tout a commencé par une délicieuse après-midi dans le jardin de Julie. Mollement allongées sur des transats en dégustant un gâteau, nous échangeons paresseusement et pianotons les premières lignes sur nos portables… Pour nous mettre pleinement dans l’ambiance, nous avons ensuite relu Zola (j’ai failli ne plus m’arrêter, renoncer à notre projet, tant son écriture m’a enthousiasmée, et enchaîner sur toute la série de Rougon-Macquart. Le côté dramatique m’a freinée, une fois relus Au bonheur des dames, Pot-bouille, Une page d’amour, les plus « joyeux », si je puis dire, je me suis arrêtée là, ne voulant pas souffrir… et j’ai osé prendre la plume à mon tour).
    Avec Julie, nous avons écrit et échangé tout l’été, c’était doux d’avoir un projet d’écriture à deux, d’y rêver en journée, et d’écrire à l’ombre d’une terrasse face aux montagnes.
    Nous avons choisi chacune un personnage et écrit selon son point de vue. Julie a donné vie à Claire, entreprenante, vive, imaginative, au caractère bien trempé, décidée… je me suis occupée de Juliette, gauche, timide et douce, petite paysanne qui débarque à Paris (Ah les premiers pas d’une oie blanche, jusqu’à ce que ses yeux se décillent, je ne m’en lasse pas ! )
    Juliette vient réaliser son rêve, travailler dans un grand magasin, elle va se retrouver sous la houlette de Claire, seconde vendeuse ; son charmant minois et sa candeur provinciale ne tarderont pas à attirer le charismatique patron, et attiser la jalousie de certaines.

     Olivier Parent a réalisé la très belle photo de couverture. Deux amies tendres à la toilette, l’une coiffe l’autre avec des gestes lents, l’apaisant après une dure journée auprès des clientes. Un prélude sans doute à d’autres caresses…

    Présentation de l’éditeur :
   Claire, vendeuse dans un grand magasin, Au Frisson des Jupons, est devenue la maîtresse de son patron, le séduisant Sylvain Donadieu. Quand arrive la jolie Juliette, fraîchement débarquée de sa campagne, sa place de favorite est menacée. Les deux jeunes femmes, désormais rivales, parviendront-elles à s’unir pour charmer Sylvain ?
   Une petite histoire en toute humilité, inspirée du merveilleux roman Au bonheur des dames d’Émile Zola que nous aimons tant, en espérant qu’il nous pardonne notre impertinence.

    Pour le commander :
    Charme Books
    Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *