Attachements

Attachements_1couv_5cm
    J’ai profité de mon long week-end pour lire le recueil de nouvelles Attachements qui vient de paraître aux Editions Dominique Leroy, collection e-ros. Discrètement, ni vue ni connue grâce à ma liseuse… Aucune couverture provocante ne pouvait trahir mes lectures coquines, je montrais juste le dos blanc et lisse de mon Kobo…  (c’est un autre avantage des livres numériques !). Cela dit j’ai beaucoup aimé le joli dessin illustrant la première page et que vous pouvez voir ci-contre… mais j’étais la seule à pouvoir en profiter !
    Dans la première nouvelle, Une femme attachante de Gier, passé et présent se répondent. Un homme revit un fantasme de sa jeunesse au cours d’une séance. La mise en scène que lui offre une maîtresse lui permet d’évoquer et d’incarner un épisode de son adolescence, pour son plus grand plaisir malgré les liens et leur inconfort. J’ai aimé cette nouvelle, car on comprend le besoin, le désir du narrateur d’être lié. Etre attaché a un sens, ravive des souvenirs enfouis en lui permettant de ressentir à nouveau les sensations du passé.  
    Première de cordée de Claire de la Chatlys est une nouvelle joyeuse et espiègle. Par jeu, un homme réalise son fantasme : il propose une séance SM à sa femme dans un club libertin…. et le jeu va quelque peu lui échapper. J’ai aimé la chute en clin d’oeil, le renversement de situation, et surtout l’ambiance ludique qui entoure les pratiques décrites…
    Je me suis régalée avec Chiche ! de François Chabert, qui nous propose un véritable suspense, bien haletant… une nouvelle que j’ai lue d’une traite, le souffle coupé, et la peur au ventre pour le narrateur pris au piège …
    L’emprise des sens de Piko est très agréable à lire, mais comprend moins de surprises et de rebondissements, le récit est celui d’une séance toute simple, qui semble du coup assez plate à côté des autres.
   L’épilogue de Guy l’attacheur aurait mérité de se transformer en une nouvelle complète.. je suis restée sur ma faim !
   Un très joli recueil, je l’ai beaucoup apprécié car il réunit plusieurs ingrédients que j’aime, et a priori incompatibles … l’amour, la soumission, l’esthétisme du bondage…
   Pour en savoir plus et le télécharger : cliquez ici

   Je l’ai tellement apprécié que j’ai eu envie de relire Entre ses cordes, resté heureusement dans la bibliothèque de ma liseuse (un autre avantage de cet outil si souvent décrié… ). J’en profite pour vous livrer aussi mes impressions, puisque l’on reste dans le thème des liens….

Entre ses cordes

1COUVEntre-cordes_5cm

    Le recueil commence avec K.O. technique de Christophe Collins. Une véritable claque, d’une violence parfaitement décrite et presque insoutenable.  

    Les récits s’adoucissent ensuite au fil du recueil et permettent de se détendre même si la deuxième nouvelle, Chienne de traineau de Martine Roffinella, est également très dure. Le récit est très onirique, dans le décor féérique d’une plage recouverte de neige. La folie de la narratrice est très bien rendue, l’histoire reste malgré tout assez irréelle, et s’apparente plutôt à un fantasme.  

    La mère Michel de Jean-Philippe Ubernois m’a beaucoup plu. La dominatrice gourmande et animale, la fascination perverse du jeune homme qui la surprend et se délecte, ses hésitations, son attirance irresistible … On vit tous les états d’âme du jeune homme !
   Créer des liens de Misskat est une nouvelle qui communique beaucoup de joie de vivre. On ressent au début l’appréhension de l’héroïne, son excitation…On se prend au jeu avec elle quand elle s’abandonne entre les mains de son inconnu et lui offre sa confiance…
    Attachante provocation d’Ysalis K.S. est un bijou de sensualité ! La nouvelle raconte une séance qui se déroule entre deux amoureux. On sent tout l’amour qu’il y a entre eux, mais aussi le désir d’explorer, de jouer, de se dépasser. La scène décrite est extrêmement troublante, nous partageons tous les émois de la jeune femme qui s’abandonne, par amour et par jeu. J’ai particulièrement aimé la fin, et la conclusion. Je vais rester muette pour ne pas gâcher votre plaisir de lecteur, mais j’ai du mal à ne pas la dévoiler, car elle m’a plu et me semble bien résumer l’état d’esprit des jeux de soumission ! Une très belle conclusion pour tout le recueil en fait …

   En résumé, un recueil extrêmement varié sur le thème des liens, avec des nouvelles très dures, crues, et aussi des nouvelles tendres. Il démarre sur les chapeaux de roues avec la première nouvelle ! Je l’aurais plutôt vue à la fin, car là elle m’a cueillie encore « à froid » et malgré son style impeccable, j’ai un peu serré les dents. Donc, je recommanderais aux lecteurs sensibles comme moi de la garder pour la fin, après avoir laissé la tension monter au fil des autres nouvelles…

    Pour en savoir plus et le télécharger : cliquez ici

5 commentaires

  1. Erik Torrent a écrit :

    Voici un thème qui me semblait tellement étrange qu’il était étranger à mes fantasmes. À lire tes impressions, chère Clarissa, j’entrevois qu’il pourrait en être autrement. L’envie de lire me prend… Et une idée de nouvelle germe au fond de moi… Il va falloir que je la laisse grandir tranquillement avant de la coucher sur le papier Merci !

  2. Clarissa a écrit :

    Je suis heureuse d’être à l’origine d’une nouvelle histoire avec ma chronique ! Et de t’ouvrir des horizons

  3. juju051 a écrit :

    Bonjour Clarrissa,
    c’est toujours pour moi un plaisir de te lire mais de loin je préfère le langage des fleurs à celui des cordes. Tout ce qui fait partie de ce que l’on pleut classer dans la D/S ne me branche pas plus que ça

    1. Clarissa a écrit :

      Cher Juju, je n’avais pas de goût non plus, à priori, pour les histoires de cordes, j’ai d’abord lu par curiosité, amitié, et j’ai été prise dans les filets des histoires cousues pour nous par les auteurs !

  4. Ysalis K.S. a écrit :

    Merci beaucoup pour ce « retour » et ces compliments ! Contente que tu aies passé un agréable moment, et heureuse d’avoir su faire passer ce que je souhaitais… Il faudrait que je lise « Attachements ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *