A rougir de lire, le bal à la page des Livreurs

    Samedi dernier, je suis allée à la soirée de clôture du Festival Livres en tête organisé par l’association Les Livreurs (lecteurs sonores)
    Il ne s’agit pas seulement d’un événement littéraire, mais aussi d’un bal, et nous sommes tout de suite mis dans le bain. On nous invite à quitter nos sièges de velours et rejoindre la scène. Sagement en ligne, nous voilà suspendus aux instructions de Coco coach. Il ne tarde pas à nous dérider et nous entraîner. Enthousiaste et énergique, il réussit à nous soutirer quelques déhanchements lascifs et des sautillements à des cadences de plus en plus endiablées… Salsa, rock, Madison… Bien réchauffés de partout, nous sommes fin prêts ensuite pour nous caler au fond de nos sièges et rougir discrètement à l’écoute des premiers textes.
    J’étais venue l’an dernier, et je me demandais si le plaisir serait le même, sans l’effet de surprise, mais dès les premiers mots lus, je me suis retrouvée sous le charme de ces lecteurs si expressifs. Un florilège de textes plus savoureux les uns que les autres sont lus avec un plaisir évident par les différents lecteurs, qui goûtent chaque mot autant que nous. Ils lisent avec émotion, feu, humour… certains imitent plusieurs voix, d’autres jouent avec leur corps, soupirent, lèvent les yeux au ciel, et nous font bien rire.141129 007
    Des textes anciens, actuels, qui ont tous le point commun d’être parfaitement écrits. (et publiés aux éditions Acte Sud 😉 Si les sujets abordés sont variés, ils sont toujours érotiques, et souvent drôles. Ils parlent aussi bien d’insémination artificielle des vaches que d’un homme expérimentant pour la première fois son point P ! Les extraits du livre de l’auteur invité, Boris Le Roy, Du Sexe, m’ont tellement amusée que je me le suis offert. Je vous en dirai des nouvelles. Mon seul regret, n’avoir pas pu le faire dédicacer, ça m’apprendra à ne pas vouloir rater la moindre danse !

141129 015
   
    Un batteur incroyable s’intercale entre chaque lecture, rythmant la soirée de ses facéties et de son talent. Il nous offre un show inventif, joyeux, maniant comme un fou ses baguettes, jouant aussi bien de la voix, de la langue, faisant mille bruits incongrus pour nous amuser. J’ai aimé surtout quand il se déchaînait à tout rompre sur sa batterie.
    Boris Le Roy nous a offert un tango brûlant, et une jeune fille un très beau morceau de viole de Gambe. Un son très particulier, qui nous projette tout de suite en pleine Renaissance. Le bel instrument, reposant entre les jambes de la musicienne, ne dépareillait pas dans cette soirée dédiée à l’érotisme.

141129 019
    La soirée se conclut par la lecture du gagnant du concours Short édition. Un texte tout à fait réjouissant, racontant un torride striptease inversé, avec tout plein de jeux de mots. Vous pouvez lire son texte ici . C’est aussi l’occasion d’un échange avec le philosophe Raphaël Enthoven dont les propos brillants nous ont séduits.

    J’allais oublier, cette année, il y avait un buffet ! De délicieuses tartines maison, qui étaient bienvenues, car même si la soirée passe en un clin d’œil, nous n’avons mis le nez dehors avant minuit… J’aurais bien aimé que la piste de danse reste ouverte jusqu’à l’aube… Une suggestion peut-être pour l’an prochain ?
 
    Prochain rendez-vous : Samedi 14 février 2015, pour le bal à la page de la St Valentin. Des lectures plus amoureuses qu’érotiques j’imagine seront au programme…

    Quelques exemples de lectures trouvées sur youtube à découvrir ici pour vous donner une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *