A défaut de spectacles

2021-03-03 15

   C’est dimanche, j’erre dans la ville à la recherche de distractions.
   Je suis en manque de concerts, d’expositions, de spectacles… Je suis attirée soudain par de la musique, et j’entre dans un bâtiment majestueux, baigné de lumières colorées. Il y a un concert d’orgue, accompagné d’une flûte traversière, d’une clarinette, et des voix qui se mêlent ; toute une assemblée chante à plein poumons. Je frissonne, parcourue de skin orgasm des pieds à la tête !
   Puis viennent des lectures d’histoires fantastiques où il est question de guérisons miraculeuses et de tentations diaboliques, suivies d’une conférence philosophico-spirituelle passionnante, avant que les participants ne se lèvent pour réciter en chœur des poèmes.
   Le grand maître de cérémonie se lance dans un rituel d’invocation avec de grands gestes et des formules magiques. Je finis par battre en retraite au moment où il est question de manger le corps et de boire le sang… Certains ont de drôles de kinks et ma curiosité à des limites !

   Vivement la réouverture des salles de spectacle et des lieux culturels !
   C’était chouette la messe, mais ça ne va pas répondre à toutes mes attentes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *